Janvier 13, 2021
Par Attaque
292 visites


Ouest-France / lundi 11 janvier 2021

Outre l’épaisse fumée noirâtre et nauséabonde dégagée par les flammes, l’incendie volontaire d’une cinquantaine de chariots situés sous la dalle de soutènement du parking du centre Leclerc d’Hennebont (Morbihan) aura sans doute des répercussions sur la structure du bâtiment. La charge calorifique dégagée par le foyer d’incendie sur ces chariots en matière plastique alvéolée a été extrêmement forte.

A-t-elle fragilisé la dalle du parking ? « Les dégâts occasionnés sont considérables, souffle Richard Fromentin, gérant de l’enseigne commerciale. L’incendie a touché en profondeur une poutre en béton qui soutient la dalle du parking supérieur. Il n’y a pas de risque d’effondrement, mais nous avons sécurisé la zone touchée. D’ores et déjà, le sous-sol (250 places) n’est plus accessible et 50 autres places de parking de l’étage sont condamnées jusqu’à nouvel ordre ».

Ce lundi, les experts se sont succédé sur place pour mesurer l’étendue des dégâts occasionnés. « Il s’agit là d’un acte gratuit qui sera lourd de conséquences financières ».




Source: Attaque.noblogs.org