Ce jeudi 29 novembre s’est tenu un rassemblement d’étudiants étrangers contre la hausse des frais d’inscription annoncée par le gouvernement à l’encontre des étudiants internationaux.

Le maire de Maire de Montpellier, Philippe Saurel, qui affiche sa proximité avec le gouvernement a tenté d’empêcher le rassemblement. Mais nous avons tenu bon et le rassemblement a eu lieu.


Ce jeudi 29 novembre, à 17h30, s’est tenuà l’appel du SCUM, un rassemblement d’étudiants étrangers contrela hausse des frais d’inscription annoncée par le gouvernement à l’encontre des étudiants internationaux.

Comme la semaine dernière, étudiants étrangers et syndicalistes étudiants se sont rassemblés et ont commencé à étendre quelques banderoles afin de matérialiser le rassemblement une trentaine de minutes avant l’heure prévue.

Aux alentours de 17h15, trois policiers municipaux, munis d’armes à feu, ont intimé l’ordre aux étudiants présents de ranger leurs banderoles et de quitter la place de la préfecture, prétextant la tenue de du spectacle « cœur de ville en lumière » après 18h30. Il a alors été expliqué aux policiers que ce rassemblement était prévu pour se terminer avant le début du spectacle, et donc n’aurait aucun impact sur celui-ci.

Nous avons alors fait le choix de déplacer le rassemblement de l’autre côté de la place, afin de ne pas rester en confrontation avec les policiers tout en maintenant le rassemblement contre ces inacceptables mesures gouvernementales.

Cela n’a manifestement pas suffi à calmer la police municipale, qui a alors menacé plusieurs étudiants de les « embarquer au poste », après avoir effectué un contrôle des cartes d’identité et procédé à la confiscation arbitraire des banderoles, tout en ironisant : « ce serait dommage de les perdre ». Les policiers ont précisé à plusieurs reprises qu’ils agissaient sur « une consigne directe du maire ».

Afin de ne pas envenimer la situation, les banderoles ont été retirées. Mais nous avons refusé de quitter la place comme l’exigeaient les agents de police, et nous avons réussi à tenir un rassemblement d’une vingtaine de personnes. Nous avons évoqué, malgré la pression policière, les suites du mouvement, et la nécessité d’une auto-organisation des étudiants étrangers a été réaffirmée.

Une étudiante étrangère, dont la présence en France se trouve directement menacée par cette hausse des frais d’inscription, a précisé : “Donner de la voix aux étudiants étrangers n’est pas suffisant. Le gouvernement Français représente tous les citoyens, et ceux-ci ont l’obligation morale de s’élever contre ces nouvelles pratiques discriminatoires et xénophobes. De s’impliquer dans cette lutte au même titre que les étrangers. Le contraire signifierait que le peuple français cautionne des départs forcés.”

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) s’insurge contre la tentative de la mairie d’empêcher la tenue du rassemblement et demande à Philippe Saurel des explications. A-t-on encore le droit de se rassembler dans la ville de Montpellier ?

La proximité affichée du maire de Montpellier, Philippe Saurel, avec le gouvernement, ne peut en aucun cas être un prétexte pour tenter d’empêcher la contestation légitime de mesures gouvernementales. Cette hausse des frais d’inscriptions, portés à 2770 € en Licence 3770 € en Master et Doctorat, va forcer de nombreux étudiants internationaux a cesser leurs études en France, et donc à quitter Montpellier. La municipalité, qui affiche régulièrement une ambition de rayonnement international, devrait être davantage un soutien à cette mobilisation plutôt qu’un obstacle.

Malgré l’adversité, notre combativité reste intacte et nous appelons dans un premier temps à participer à la manifestation contre la hausse des frais d’inscription qui se déroulera samedi 1er décembre à 16h sur la place de la Comédie. Nous annoncerons ensuite les prochaines dates de mobilisation et invitons tous les étudiants internationaux à rejoindre le groupe facebook “Union des Etudiants Etrangers de Montpellier”

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM

syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

Le groupe facebook UNION DES ETUDIANTS ETRANGERS DE MONTPELLIER : https://www.facebook.com/groups/606544846429937/

Lire le communiqué sur le site du syndicat : https://combatuniversitaire.wordpress.com/2018/11/30/hausse-des-frais-dinscription-philippe-saurel-veut-il-faire-taire-les-etudiants-etrangers/

Source: http://lepressoir-info.org/spip.php?article1349 -