Diymedia / lundi 17 août 2020

Dans la nuit du 17 août 2020, il y a eu du bruit chez Telio, au 205 de la Holstenstraße.

Telio a le monopole de la fourniture de téléphonie dans les prisons et aime à se présenter comme le leader du marché européen. Grâce à cette position, Telio est en mesure de fixer des prix qui peuvent être considérés comme de l’usure. Avant 2014, dans la prison de Burg [près de Magdeburg, en Saxe-Anhalt ; NdAtt.] Telio facturait 0,10 € pour les appels locaux, 0,20 € pour les appels longue distance, 0,70 € pour les appels vers les téléphones portables et jusqu’à 2,60 € par minute pour les appels internationaux. Sur le peu d’argent dont disposent les prisonnier.e.s, Telio empoche une somme considérable, s’enrichissant ainsi aux dépens des détenu.e.s, qui n’ont évidemment pas d’autre choix que faire recours à Telio. Cela impacte également les familles, les ami.e.s et les soutiens des prisonnier.e.s, qui chargent souvent leurs comptes Telio et pour ce faire doivent payer une commission. (Source : ggbo.de/telio/)

Salutations complices aux 3 des la Parkbank et à tou.te.s les prisonnier.e.s rebelles.


Article publié le 19 Août 2020 sur Attaque.noblogs.org