Septembre 20, 2021
Par Squat.net
190 visites


Attaque de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien!

La nuit dernière, nous avons brisé de nombreuses vitres du siège principal de l’entreprise Müller & Bremermann-Immobilien (M&B-I) au n° 250 de l’allée Franz-Schütte dans le quartier de Horn-Lehe, à Hambourg.

Les vitres sécurisées représentaient un vrai défi et il a été presque impossible de les défoncer complètement. Nous sommes pourtant optimistes quant au fait d’avoir causé de gros dégâts. Pour rappel : il y a deux mois à peine, le 14 juillet, les flics ont effectué une expulsion forcée brutale dans le quartier de Steintor. Et cela en raison du refus des chefs de l’entreprise M&B-I de différer l’expulsion, bien qu’un délai de deux semaines ait été demandé. Des capitalistes accomplis, c’est-à-dire des gens qui jettent des personnes à la rue par principe. Qui commencent par laisser les bâtiments vides se dégrader pour ensuite les faire expulser quand ils sont occupés. Ces gens tirent profit des crises économiques, des bulles immobilières et de la spéculation sur les locaux vides.

Notre but est de toucher des acteurs concrets. Des gens qui ont trouvé leur place dans le capitalisme du côté des exploiteurs. Qui œuvrent au quotidien à marginaliser, à créer des sans-abri, à consolider des rapports de location racistes et à nous maintenir dans la dépendance de logements toujours plus chers. Pour le dire très clairement, il n’y a pas de loi naturelle cachée qui aille à l’encontre d’une bonne vie pour toutes et tous – des gens comme Gerhard Bremermann, mais aussi beaucoup d’autres petits rouages, sont le moteur de cette dynamique. Et ils ont derrière eux toute la mécanique étatique de défense systématique du Droit d’oppresser d’autres personnes. Nous aimerions pointer du doigt la responsabilité de ces gens et enfin détruire quelque chose de leur chère propriété, non seulement pour les toucher personnellement, mais aussi leur entreprise. Nous voulons montrer que nous pouvons rendre des coups !

En plus des affaires immobilières, l’entreprise M&B-I est en charge de la marque Überfluss [littéralement Superflu]. Sous ce nom, ils gèrent le Überfluss-Designhotel situé an der Schlachte avec le Überfluss-Grill-Restaurant, les Überfluss Luxusappartements dans la rue Söge. Il s’agit là de ce qu’on appelle des appartements avec service. Ce sont des apparts complètement meublés, pouvant être mis sur le marché sans contrat conventionnel de location ni limites de prix. Outre le first Appartment situé im Breitenweg, d’autres studios du même genre quoiqu’un peu moins luxueux sont commercialisés. Ils gèrent aussi une chaîne de Car-Wash avec des agences à Brême (149b, rue Osterholzer Heer), à Berlin (36 rue Holzhauser Straße, 13 rue Romain-Rolland), à Chemnitz (41 rue de Dresde) et à Osnabrück (25/27 rue de Hannovre).

Contre la ville des riches !

PS.: Dans le contexte électoral, encore une dédicace au parti die Linke. Ils n’ont rien mis en place, et encore moins quoi que ce soit de bon susceptible d’améliorer la situation des locataires! Les changements concrets ne s’obtiennent que par la lutte dans la rue!

[Publié sur Sans Nom le 16 septembre 2021. Traduit de l’allemand depuis de.indymedia, 13 septembre 2021.]




Source: Fr.squat.net