Octobre 19, 2020
Par Union Syndicale Solidaires
38 visites



82 organisations (syndicats, ONG, associations, mouvements paysans, féministes, citoyens) haïtiennes, françaises, belges, canadiennes, espagnoles, allemandes et béninoises appellent à mettre fin au silence et à la complicité internationale vis-à-vis d’Haïti.

Depuis juillet 2018, le peuple haïtien s’est soulevé contre l’appauvrissement et la corruption. Contesté par un mouvement social inédit, mis en cause dans le scandale Petrocaribe et dans plusieurs massacres, le gouvernement de Jovenel Moïse a plongé le pays dans une crise sans issue. Il reste pourtant soutenu par la communauté internationale.

L’insécurité explose, les conditions de vie déjà précaires se dégradent, les violations des droits humains se généralisent. Dans ce contexte, l’annonce de prochaines élections, rejetées par une grande majorité de la population, ne pourront être ni libres ni crédibles.

Le changement commence en refusant l’ingérence et l’impunité, et en entendant la soif de justice et de dignité des Haïtien.ne.s. Cela nécessite une mutation de la politique internationale.

Lancée fin septembre 2020, Stop silence Haïti est une campagne de solidarité internationale avec la lutte des Haïtien.ne.s pour défendre leurs droits, leur dignité et leur souveraineté


Documents à télécharger

Article publié le 19 octobre 2020




Source: Solidaires.org