par Unité Internationale des Travailleurs (UIT-QI) – Global

|
luttes sociales

Une augmentation de 38 % du prix de l’essence, 47 % du diesel et 51 % du kérosène, a généré une réponse massive de la population haïtienne qui, depuis le 6 juillet, est descendue dans les rues de Port-au-Prince, Cap-Haïtien, Petit Goave, Les Cayes et Jacmel. Deux commissariats de police ont été incendiés, de nombreuses barricades ont été érigées et les rues ont été reprises par les travailleurs, dans un véritable soulèvement contre la mesure convenue par le gouvernement avec le Fonds monétaire international (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article20272 -