Si la dégradation de la situation socio-économique, déjà très précaire, est le terreau des mobilisations sociales qui secouent Haïti, le scandale PetroCaribe en est le catalyseur. Frédéric Thomas[1] propose ici une analyse synthétique et vulgarisée des causes de la crise actuelle, la dynamique et les contours des manifestations de ces derniers mois. Un article en trois volets