La librairie La Gryffe invite le collectif Comm’un pour présenter son dernier ouvrage « Habiter en lutte » qui revient sur 40 ans de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et sur la naissance et l’évolution de la première Zone À Défendre. Rendez-vous le samedi 21 septembre à partir de 15h.

Utopie réalisée pour certain·es, zone ingouvernable pour d’autres, la zad devenue dans les années 2000 « le plus grand squat à ciel ouvert d’Europe » reste un haut lieu symbolique pour de nombreuses luttes et particulièrement pour celles contre les grands projets inutiles et imposées par les aménageurs de tous poils. En faisant le récit de l’occupation et la réappropriation de ce bocage perçu par les politiques locales et nationales comme un « vide productif », le livre habiter en lutte cherche à dévoiler les multiples enseignements de cette résistance habitée et ouvrir les imaginaires qu’elle inspire.

En décrivant chronologiquement les transformations de ce bout de bocage et l’évolution de la lutte initialement dirigée contre la construction de l’aéroport puis élargie à « son monde », ce livre questionne le sens que prennent les manières particulières d‘habiter dans ce contexte. Espace d’expérimentations collectives mais aussi de cohabitations entre des modes de vies pouvant parfois paraître antagonistes, ce territoire a offert un terreau fertile à de nombreux imaginaires politiques. Il a permis de faire émerger un lieu où se déploient de nouvelles manières de vivre, de cultiver et de se soucier du vivant, où l’on cherche à s’autorganiser sur le temps long, à créer du commun et des solidarités fortes, à se tenir hors du monde uniquement marchand sans pour autant se replier sur soi-même.

Ce livre souhaite propager la singularité de cette expérience là où l’enchevêtrement de forêts et de grimpeurs venus d’ailleurs, des haies et de citadins devenus agriculteur·rices ou bergèr·es, de cabanes et de paysan·es, a fabriqué la lutte au quotidien.

Rendez-vous le samedi 21 septembre à 15h pour échanger avec le collectif comm’un, à la librairie la Gryffe.


Article publié le 10 Sep 2019 sur Rebellyon.info