Octobre 8, 2019
Par Indymedia Nantes
79 visites

Hier soir avait lieu une marche en hommage à Oumar, mort jeudi dernier dans une cabane atenante au gymnase Jeanne Bernard à Saint-Herblain. La préfecture n’ayant honte de rien a envoyé vers 6h30 ce matin ses flics, l’OFII (office français de l’immigration et de l’intégration), et France horizon (qui s’est déjà illustrée à Bréat).

Octobre_2019_operation_tri_gymnase_st_herblain-medium

– 41 personnes (d’après la presse), a priori des femmes et des enfants, sont emmenées en car vers des hébergements temporaires où, dixit la préfecture, leur situation sera étudiée. Traduction : les personnes vont être “triées” entre celles qui sont en “situation régulière” et les “autres”. Risque d’enfermement en centre de rétention dans les jours et les semaines qui viennent et d’expulsion hors de france pour les personnes qui sont considérées comme en “situation irrégulière”

– les autres personnes sont en train d’être “triées”. Pareil, celleux qui n’ont pas de récépissé ou de titre de séjour vont être emmenées en CRA. Au moins 2 cars ont été affrétés pour ça selon la Cimade.

– les personnes qui ont un titre de séjour ou un récépissé vont recevoir un bagde pour pouvoir continuer à dormir au gymnase

– les entrées du gymnase seront désormais filtrées

– la “gestion” du gymnase est donnée à une association (peut-être France Horizon ?)




Source: Nantes.indymedia.org