Soulèvement et répression en cours à la prison de Rémire Montjoly. Appris par la presse (francetv, guyane la 1ere).

Pas plus d’info que l’article qui relaie, évidemment, la parole des flics.

A bas les prisons.

ci-dessous, l’article .

« Sirènes hurlantes, gendarmes et pompiers se sont rendus dès 8h30 ce 1er avril au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly où les surveillants ont fait face à une mûtinerie des prisonniers qui ont mis le feu dans une partie des quartiers. Les forces de l’ordre sont toujours sur place.
Catherine Lama • Publié le 1 avril 2020 à 09h28, mis à jour le 1 avril 2020 à 09h35
Le surveillant pénitentiaire René Polydore a expliqué la situation lors du flash radio :
… les agents qui étaient présents ont pu arrêter la progression, ils sont sur site… les prisonniers ont mis le feu dans le couloir… au dessus de nous, un hélicoptère est en survol et les gendarmes sont prêts à intervenir… décrit- il
Il précise toutefois que la sécurité des gardiens et d’autres détenus n’est pas menacée… nous avons l’expérience, tous les agents ont été mis en retrait, les miradors ont déplombé les armes, on est en position d’intervention intérieure et ce sont les gendarmes et le procureur qui diligentent maintenant les mouvements…

Des motivations encore inconnues
On ne connait pas exactement les motivations, mais pour le surveillant, la suspension des parloirs pour cause de crise Covid-19 pourrait créer une certaine tension. Même si une attention particulière avait été portée sur la dotation des moyens d’hygiène.

L’opération de remise en ordre est actuellement en cours. »


Article publié le 01 Avr 2020 sur Nantes.indymedia.org