Novembre 19, 2021
Par Rebellyon
165 visites


Depuis plusieurs semaines une grande agitation médiatique autour de notre quartier [la Guillotière] a amené, comme c’est l’usage, une réaction politique policière bien éloignée de la réalité du terrain mais qui vise à satisfaire un électorat réactionnaire biberonné aux discours xénophobes et haineux auxquels les plateaux télés nous ont habitué. Depuis, la place du pont est en état de siège. Pas de flics dans nos quartiers !

Nous devons vivre avec des camions de CRS et une place vide. La préfecture n’a d’autre réponse à la misère que la répression. Cette grande opération de police est un bon prétexte à l’arrestation de sans-papiers qui n’ont d’autres choix que de recourir au sous-emploi pour survivre. Les vendeurs de rue ne sont pas des criminels. Ne pas avoir de papiers n’est pas un crime. Nous voulons un quartier ouvert, populaire et solidaire. Nous souhaitons en chasser la misère pas celleux qui la subissent. La place du pont ne doit pas être l’instrument de discours politique de haine et de racisme, elle ne doit pas servir les ambitions électorales des un.es et des autres. Pas de flics dans nos quartiers ! Un logement, des papiers et la satisfaction des besoins de chacun pour lutter contre la misère !

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info




Source: Rebellyon.info