Novembre 9, 2021
Par Rennes Info
214 visites



Les grévistes devant la statue de cheval.

Après les journées de grève des 29, 30 octobre, 3 et 5 novembre, les vendeurs de la gare de Rennes étaient massivement en grève ce mardi 9 novembre (91 % de grévistes).

Les guichets sont donc restés fermé toute la journée.

Les agents sont toujours déterminés à empêcher le projet de la direction de supprimer 4 vendeurs aux guichets SNCF de Rennes et la réduction des horaires d’ouverture de l’espace de vente au 1er décembre prochain.

Les conditions d’accueil des usagers sont déjà dégradées par manque de personnel pour répondre aux demandes. En plus d’attendre dans certains cas jusqu’à une heure pour accéder à un vendeur, les usagers sont obligés de rester debout, car l’espace de vente ne dispose que d’un seul fauteuil. Ce sont des conditions indignes pour recevoir les usagers et notamment les personnes à mobilité réduite (personnes âgées, femmes enceintes, personnes en situation de handicap, malades…).

Avant 9h00 et après 19h00, les voyageurs n’auront plus accès aux guichets pour échanger ou acheter un billet notamment avec de l’argent liquide.

Cette situation crée des conflits entre usagers et agents travaillent en gare (vendeurs, agents d’escale et contrôleurs) et génère de la souffrance au travail pour les cheminots.

Il n’est pas normal de travailler dans ces conditions et il n’est pas normal que les usagers soient reçus dans de telles conditions !

Le projet de la direction ne ferait qu’empirer les choses et nous refusons cela !

Nous méritons de bonnes conditions pour travailler sans risquer l’agression avec suffisamment de cheminots pour assurer un service de qualité aux usagers.

Les associations d’usagers ont été contactées et certaines ont déjà exprimé leur soutien aux cheminots contre ce projet. Une pétition est diffusé sur internet : https://framaforms.org/sauvez-les-g…
de la SNCF TGV OUEST. Mais celle-ci a refusé toute négociation à ce jour.

Pour les usagers, les cheminots restent mobilisés afin obtenir satisfaction sur nos revendications :

· Le retrait immédiat du dossier (dit d’adaptation) de fermeture des guichets de la gare de Rennes de 1h00 jusqu’à 9h00 avec la suppression de quatre agents de la vente.

· L’ouverture des guichets de la gare de Rennes du premier jusqu’au dernier train en gare de Rennes et les embauches nécessaires en CDI (roulement et réserve) afin de tenir ces postes de manières convenables tant pour les vendeurs que pour les usagers.

L’intersyndicale CGT – SUD-Rail- CFDT – UNSA




Source: Rennes-info.org