Avril 14, 2022
Par Paris Luttes
244 visites

Tentatives d’évasion au CRA de Vincennes

Témoignage :

Hier soir plusieurs personnes ont voulu s’évader et ont cassé la porte du coup la police est venue ils ont gazé tout le monde. Les gens ont cassé la porte, il y avait un policier derrière la porte , il a commencé à gazer tout le monde.

On s’est fait fouiller partout, on a dormi dans la cour car comme la porte était cassée ils avaient peur qu’on s’évade. Il y avait tellement de gaz que mêmes les policiers tombaient KO. L’évasion c’était collectif on était tous ensemble.

Le chef du centre est venu, toutes les brigades sont venues, les gendarmes, ils sont tous venus casqués. Là il y a 4 personnes qui sont parties en garde à vue.

Les policiers arrêtaient pas de venir et de donner des coups dans les portes, c’est juste pour nous faire chier parce qu’on fait ça hier.

Un autre retenu dit que 5 personnes en plus des 4 d’hier ont été emmenées en GAV ce matin à la suite d’une fouille. Un feu dans une chambre auraient fait diversion pendant la tentative d’évasion.

Un ancien retenu dit :

Retour des troubles à la suite des vols cachés vers la Tunisie et le Maroc. Les prisonniers ont tenté de s’échapper la nuit, mais la police les a arrêtés avec du gaz lacrymogène”

Grève au bâtiment des femmes du CRA du Mesnil Amelot

Deux retenues colombiennes et une retenue chilienne de la section femme du Mesnil Amelot ont entamé une grève de la faim depuis le 6 avril.

Deux d’entre elles réclament le droit d’asile en France et la troisième personne demande à rentrer au plus vite dans son pays. Un communiqué va suivre mais en attendant n’hésitons pas à leur manifester notre soutiens en les contactant aux cabines [1] !”




Source: Paris-luttes.info