Depuis le 22 juin les salariés, sous-traités par LASER, pour le compte de la SNCF sur le site de Joncherolle (Villetaneuse – 93) sont en grève.

La société LASER Propreté connue pour sa répression contre les syndicalistes est titulaire du nettoyage des trains sur le site Joncherolle.

Elle refuse d’accorder une prime à ses salariés qui pour beaucoup ont continué à travailler pendant la période de confinement

Les salariés disent non au mépris et sont en grève depuis le 22 juin pour faire valoir leurs revendications :

  • 1. Nous demandons à la direction de verser aux salariés qui ont travaillés durant la période de confinement la prime annoncée par le gouvernement.
  • 2. Nous demandons à la direction de verser la différence entre l’indemnité de chômage partiel et le salaire habituel.
  • 3. Nous demandons à la direction de respecter la procédure de désinfection des locaux ( vestiaires, sanitaires et cantine) dictée par le gouvernement.
  • 4. Nous demandons à la direction la prime de participation.
  • 5. Nous demandons la prime du samedi pour tous.
  • 6. Nous demandons de mettre les salariés de 130h à 151h.
  • 7. Nous demandons de remplacer tous les postes vacants.

La direction oppose un non systématique à toutes les revendications lors des simulacres de négociation dont celle du 25 juin. Ça suffit ! La direction doit négocier !


Article publié le 29 Juin 2020 sur Cnt-so.org