Mai 31, 2022
Par CNT 30
236 visites

Acte III, enfonçons le clou !!

Nous dénonçons :

La perte de sens lié à des politiques publiques qui ne répondent pas aux besoins de la population.

Des salaires en berne, malgré le refus du gouvernement et des syndicats employeurs

d’étendre les 183 € net mensuels pour toutes et tous.

La remise en cause de nos conventions collectives : NON à la CCUE de NEXEM et la FEHAP.

La dégradation de nos conditions de travail, aggravées par le sous-effectif structurel

provocant la fuite du personnel.

Les techniques managériales pathogènes (oppressantes, infantilisantes, maltraitantes…)

Nous demandons :

Le SEGUR pour toutes et tous !! PAS D’EXCLU.ES

L’augmentation du smic, de la grille indiciaire, de la valeur du point dans le privé et du point d’indice dans la fonction public, pour une augmentation des salaires de 400€.

La défense du statut de la fonction publique et la mise en stage de tous les contractuels,

La réintégration de nos collègues suspendus, et donc, le retrait du passe vaccinal dans le social et le médico-social,

Le respect de la loi sur l’accueil inconditionnel en centres d’hébergement et de réinsertion

…/… (CLIQUER SUR LA VIGNETTE)

PETITION du SECTEUR SOCIAL et MEDICO-SOCIAL

NON A LA DISCRIMINATION SALARIALE !

NON A LA CASSE DES CONVENTIONS COLLECTIVES !

Exigeons le versement des 183 € par mois pour TOUS les salariés du secteur social et médico-social !!!

Comme vous le savez déjà le gouvernement a annoncé une revalorisation salariale de 183 € nets par mois dans le secteur social et médico-social.

Cette annonce fait suite à la forte mobilisation inédite et historique des salariés de notre secteur.

Nous sommes toujours en attente des décrets d’applications mais savons d’ores et déjà qu’environ 1/3 des salariés en seraient exclus : services généraux, services administratifs…

Quid des agents d’accueil ?, Maitres de maison ?, veilleurs de nuits ? etc…

…/… (CLIQUER SUR LA VIGNETTE)





Source: Cnt-f.org