Prochaine marche mondiale pour le climat le 20 septembre à 14h à Charpennes (Villeurbanne). Des préavis de grèves ont été déposés dans la plupart des syndicats (CGT, SUD…) pour permettre à toutes et à tous de participer, quel que soit l’âge et le milieu socio-professionnel.

Grève mondiale #3 pour le climat

Prochaine marche mondiale pour le climat le 20 septembre à 14h à Charpennes (Villeurbanne)

Des préavis de grèves ont été déposés dans la plupart des syndicats (CGT, SUD…) pour permettre à toutes et à tous de participer, quel que soit l’âge et le milieu socio-professionnel.}

À l’occasion de la venue de Greta Thunberg à l’Assemblée Nationale, un grand nombre d’organisations écologistes et de défense des droits sociaux lancent un appel à se mobiliser massivement les 20 et 21 septembre et à faire « monter d’un cran » un mouvement devenu « populaire et inédit ».

Ces dates s’inscrivent dans le cadre d’une semaine internationale pour le climat du 20 au 27 septembre.

Samedi 21 septembre, d’autres mobilisations sont à venir.

« Des personnalités de tous les continents ont annoncé leur soutien pour participer aux grèves du climat de septembre. », à l’instar de Kumi Naidoo, secrétaire général d’Amnesty International.

En effet, La Coalition Climat dont Amnesty International fait partie et différents acteurs climatiques de tout âge, comme les jeunes, les travailleurs et les grands-parents ont donc répondu et répondront à l’appel mondial pour une grève climatique afin d’exiger une politique climatique sociale et équitable pour tout le monde. L’objectif est de faire pression sur les politiques européennes et états-uniennes.

Parce que le changement climatique constitue l’une des menaces les plus urgentes pour notre planète mais aussi pour les droits humains.

En effet, ces deux thématiques sont étroitement liées : si rien n’est fait par nos gouvernements pour rester en dessous des 1,5°C d’augmentation de la température mondiale moyenne par rapport aux niveaux préindustriels, nos droits humains fondamentaux (à la vie, à l’eau, à la nourriture, à la santé ou au logement) risquent d’être fortement menacés, mais aussi l’humanité toute entière.

Aujourd’hui, limiter drastiquement notre empreinte carbone n’est plus une aspiration, mais bien une nécessité absolue.



Protéger les droits humains et protéger la planète vont de pair !

Participez à la grève mondiale pour le climat le 20 septembre !

« Nos responsables politiques doivent comprendre qu’en traînant les pieds, ils sont en train de jouer une partie de poker politique avec l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants.

Ils doivent admettre qu’on ne négocie pas avec la nature.

[…] Nous pouvons changer la volonté politique. »

Grève mondiale pour le climat le vendredi 20 septembre : manifestation à 14h00 Kumi Naidoo, secrétaire général d’Amnesty International.


Article publié le 12 Sep 2019 sur Rebellyon.info