Juillet 3, 2019
Par Rebellyon
276 visites

Rassemblement jeudi 4 juillet à 10h, devant le Rectorat de Lyon, pour continuer la lutte contre les réformes libérales et liberticides de Blanquer. L’année n’est pas finie, la lutte continue !

Nous, professeur•es de l’Académie de Lyon, réuni•es en Assemblée Générale ce mardi 2 juillet, nous déclarons grévistes le jour de la saisie des notes des épreuves du baccalauréat. Les copies ont été corrigées et les réunions de correction ont eu lieu.

Il est donc de la responsabilité du Ministre d’agir de telle sorte que l’examen national du baccalauréat, auquel nous sommes très attaché•es, puisse se dérouler correctement jusqu’au bout.

Le gouvernement est sourd aux désaccords exprimés depuis de nombreux mois par les personnels de l’Éducation Nationale, les parents d’élèves et les lycéen•nes, concernant la réforme des lycées.

Contrairement aux déclarations du Ministre, la mise en place de cette réforme va produire une détérioration des conditions d’apprentissage pour tous•tes les élèves dès l’année à venir : plus de 35 élèves dans toutes les classes, choix contraints des spécialités, accroissement des inégalités territoriales, impossibilité des demi-groupes, etc. et impacte négativement de manière générale l’examen national du baccalauréat.

De plus, les services surchargés et la dévalorisation du statut enseignant ne permettront plus un suivi de qualité pour tous•tes les élèves.

Les professeur•es demandent à être reçu•es par le Ministre et à ce qu’un moratoire sur les réformes en cours dans l’éducation soit décidé au plus vite, permettant une concertation réelle avec tous les personnels.

Ayant travaillé toute l’année à préparer les candidat•es, c’est forcé•es et contraint•es que nous nous décidons de reconduire la grève jusqu’à ce que nos revendications aient été entendues.

Nous appelons à un rassemblement jeudi 4 juillet à 10h devant le Rectorat de Lyon.




Source: Rebellyon.info