admin
13 septembre 2019

Les agents de la RATP ont annoncé aujourd’hui une grève historique, en Ile-de-France, dans le cadre de la lutte pour la sauvegarde des retraites.  Cette grève a été appelée par l’ensemble des syndicats de la RATP ( UNSA, CFE-CGC, Sud RATP, FO et Solidaires RATP), qui se sont uni.e.s pour nous tous et toutes. 

Cette grève n’est pas la leur, c’est la nôtre. Si les agents franciliens refusent de travailler aujourd’hui, c’est pour nos droits à toutes et tous à la retraite. 

Pour autant, nous sommes conscient.e.s des difficultés que ces perturbations du réseau peuvent avoir sur les étudiant.e.s, mais aussi les personnel.le.s et enseignant.e.s, et sur la tenue habituelle des cours. C’est pourquoi nous vous invitons, là où cela n’a pas déjà été fait, à exiger que cette journée soit considérée, même a posteriori, comme banalisée ou que des dispenses d’assiduité soient appliquées. 

Comment faire que cette journée se passe bien malgré les difficultés à se déplacer ? 

La solution la plus simple est d’être solidaires entre nous, d’utiliser ou de créer des solidarités pour s’entraider et de soutenir les agents de la RATP dans cette journée pénible. Car une grève n’est jamais un plaisir, c’est seulement un moyen de lutte, qui est aujourd’hui plus que nécessaire. 

Si vous rencontrez un problème dans votre université, contactez-nous, et si vous croisez des agents de la RATP grévistes, félicitez-les ! C’est un combat rude pour tout le monde mais il est essentiel ! 


Article publié le 13 Sep 2019 sur Solidaires-etudiant.org