Janvier 6, 2022
Par Paris Luttes
302 visites


Depuis le mercredi 8 décembre, les libraires de la Fnac St Lazare sont majoritairement en grève.

Ils réclament principalement des effectifs en CDI (5 postes minimum) pour pallier à la charge de travail déjà intense (beaucoup de postes n ont pas été remplacé suite à des départs) mais à laquelle la Fnac vient d’ajouter l’encaissement (pour supprimer les caissières et caissiers) ainsi que les commandes internet le « click and collect » (pour supprimer des logisticiennes et logisticiens).

Depuis une dizaine d année, ce sont près de 50% des effectifs de Fnac Paris qui ont disparu mais le groupe Fnac Darty continue au détriment de ceux qui restent.

Un groupe qui annonce des bénéfices chaque année et reverse des millions aux actionnaires. Le site internet Fnac.com affiche des progressions exponentielles depuis le premier confinement, le PDG Enrique Martinez se vante dans tous les médias de l’excellente santé et des bénéfices de son groupe, il s’est même permis d’augmenter sa rémunération de 30% alors que certains de ces salariés sont en dessous des minimums de grille suite à la dernière augmentation du SMIC.

Malgré la pandémie les magasins Fnac Paris sont, pour beaucoup, restés ouvert car considérés comme « essentiels », les salariés n’ont pourtant pas bénéficié de la prime, ni « première ligne », ni « deuxième ligne ».

Ils sont en grève depuis depuis un mois, un appel à soutien massif est urgent, les grévistes de la Fnac St Lazare appellent à un rassemblement devant la Fnac St Lazare (en face de la gare, passage du Havre) le vendredi 14 janvier de 12h30 à 15h afin de faire plier leur direction.




Source: Paris-luttes.info