Décembre 16, 2020
Par CRIC Grenoble
253 visites


Sur 1199 agent.e.s des écoles, 895 employé.e.s en temps partiels imposés par l’employeur, soit 75% d’emplois précaires, avec des statuts très variés, certain.e.s sont en CDD depuis parfois plus de 10 ou 15 ans.

Ces temps partiels subis nous condamnent à des revenus très bas, souvent en dessous du seuil de pauvreté, avec des contrats qui nous mettent à la disposition totale de l’employeur.

Nos salaires sont les plus bas de la grille des salaires, sans aucune reconnaissance ni perspective d’évolution de carrière. L’employeur a pourtant les moyens d’agir pour nous faire sortir de la pauvreté (abandon des temps partiels imposés, plan de titularisation, octroi de primes, revalorisations,

promotions…).

🔴 Prochain RDV ce jeudi 17 décembre, dès 11h45 devant la mairie avec Casse-croûte de soutien aux agent.e.s des écoles de la ville de Grenoble en grève ! venez les soutenir ! 💪




Source: Cric-grenoble.info