Janvier 22, 2021
Par Actualités Sur Les CRA
304 visites


Suite aux révoltes d’hier dans les CRA de Vincennes et du Mesnil-Amelot, les prisonniers du CRA 1 de Vincennes ont entamé ce midi une grève de la faim ; ils sont en colère et dans l’incompréhension face à l’absence de réaction de l’administration du CRA. Voici leur témoignage. 

"C'est suite aux multiples cas covid que nous avons eu hier (4 tout au long de la journée, plus 1 en soirée). Le fait de ne pas avoir eu d'explications, d'apaisement, de l'administration du CRA, c'est de la colère pour tous les retenus.

Dans l'idée on voudrait bien d'un dépistage massif mais en fait on a peur que ça facilite les éloignements pour l'administration.

On part donc plus sur une revendication de libérations !

On n'a pas de nouvelles des cas covid qui sont à l'isolement.

Pour la grève de la faim, on est majoritaires ! une seule personne n'a pas voulu suivre. Le réfectoire a ouvert à 12h, et là le mouvement est lancé, personne ne mange.

Il n'y aucune compassion de l'administration du CRA pour notre sort, elle ne cherche pas à savoir pourquoi il y a grève de la faim, pas d'explications, pas d'apaisement comme je disais, rien. Pas de compassion."

Un autre prisonnier a ensuite témoigné en anglais, sur le gros problème que pose le coronavirus dans le CRA et le manque de respect de la part de la police à l'intérieur, qui fait ce qu'elle veut des prisonnièr.es. Il a demandé de l'aide et que les journalistes viennent voir ce qu'il se passe à l'intérieur.



Source: Abaslescra.noblogs.org