Novembre 15, 2021
Par CNT
176 visites


Fédération des Travailleuses et des Travailleurs Territoriaux

fttt cnt-f.org

Le service public n’est pas une marchandise ! Celles et ceux qui le font non plus : !

“Il est temps de s’organiser pour résister aux logiques patronales qui favorisent toujours plus la précarisation et la privatisation de nos secteurs !

Nous nous constituons en « Fédération des Travailleuses et des Travailleurs territoriaux », afin de pouvoir affirmer et exercer notre conception du syndicalisme. Nous nous réclamons de l’intercorporatisme, car la division ne peut pas servir notre classe. Notre Fédération regroupe tous les syndicats CNT où exercent des travailleuses.eurs territoriaux.

Face à cette situation, notre fédération se donne pour but de défendre les intérêts moraux, économiques et professionnels des travailleuses et des travailleurs territoriaux titulaires ou non.

Parce que nous luttons chaque jour contre la baisse des budgets (alors que les compétences des collectivités territoriales augmentent), les restructurations ou suppressions de services, l’emploi de plus en plus fréquent de contrats précaires, l’arrivée de rémunérations fantaisistes “au mérite” calculées par les hiérarchies, les mutualisations qui se font sans aucune concertation avec les travailleuses.eurs concernés.ées ou encore les nouvelles instances de représentations du personnel qui
professionnaliseront le statut de “syndicaliste”.

Nos principales revendication sont :

  • Titularisation de tous les emplois précaires des secteurs publics
  • La semaine de 30h sans perte de salaire
  • Le retrait de la loi du 6 aout 2019 (plus de précarité, attaque sur le droit de grève et professionnalisation du syndicalisme)
  • Le renforcement des droits syndicaux dans les services publics
  • La fin des primes à la tête du client
  • Une augmentation significative des salaires
  • Le retrait de la loi travail, de la loi séparatiste, pass sanitaire et de la réforme du chômage et autres lois/ordonnances patronales à venir (baisse de la CSG, jour de carence, suppression de postes..)
  • Fin des attaques sur la retraites et la sécurité sociale
  • L’amnistie pénale et civile pour l’ensemble des militant-es
    syndicalistes condamné-es
    -*L’autogestion des caisses de la sécurité sociale, par les salarié.es elleux mêmes
  • L’arrêt des exonérations de cotisations sociales patronales et l’augmentation des budgets des services publics

Adresse :




Source: Cnt-f.org