Avril 22, 2022
Par Indymedia Lille
157 visites

Peu importe qui sera Ă©lu au prochain tour des Ă©lections, l’État continuera Ă  construire des taules pour enfermer celleux qui ne veulent et/ou peuvent pas rentrer dans ses cases. Dehors la menace de ces cages plane sur nos tĂȘtes, dedans elles blessent, torturent et tuent. C’est pour ça que la nuit du 13 avril un utilitaire Spie, entreprise constructrice des prisons, est parti en flammes.

Des pensées à Boris et Flo. Solidarité avec les prisonnier.e.s anarchistes.





Source: Lille.indymedia.org