Le quartier Mistral, à Grenoble, a connu plusieurs jours d’émeutes après la mort d’Adam et Fatih, poursuivis par la police. Le mouvement des gilets jaunes s’est montré solidaire, et l’expérience de la violence policière n’y est pas pour rien ! Quand on s’est fait éborgner parce qu’on manifeste, on digère moins facilement le discours « gentils policiers vs racailles émeutières ».


Webditos 2019

/
politique,
MettreEnUne