Écrite en 2012, peu après le camp antinucléaire de Valognes, cette critique de Greenpeace, « association internationale bien connue qui milite pour la défense de l’environnement », se développe à partir de son histoire, son fonctionnement et ses objectifs politiques.

Sommaire :

– Brève histoire de Greenpeace : et pourquoi pas en faire une entreprise ?

– L’horizontalité ? Pas mon truc…

– La professionnalisation, c’est mon dada…

– Le capitalisme, c’est pas si mal que ça… Et le management, c’est plutôt chouette !

– L’efficacité à tout prix, ou l’idéologie utilitariste à Greenpeace

– Greenpeace, ou le prestataire de militantisme vert

– Greenpeace est un instrument de la dépossession


Article publié le 13 Sep 2020 sur Infokiosques.net