Militant libertaire, cinéaste et débatteur largement connu, notre camarade Yannis a été hospitalisé après avoir été molesté par trois néonazis au Pirée.

L’Union communiste libertaire a appris ce vendredi 14 juin l’agression de notre camarade Yannis Youlountas par des néonazis alors qu’il sortait du centre social autogéré « Favela » dans le Pirée (Grèce). Nos pensées de soutien lui sont directement adressées ainsi qu’à Maud sa compagne et à tous ses proches, notamment ses camarades de lutte dans le quartier d’Exarcheia à Athènes, quartier populaire et haut lieu des luttes sociales où Yannis se repose en toute sécurité et où il soigne ses blessures qui sont fort heureusement légères.

Nous avons souvent croisé le parcours de Yannis dans les luttes que nous menons. Il propage inlassablement au travers de ses interventions les idées libertaires anticapitalistes et autogestionnaire en informant et popularisant les luttes autonomes menées par les camarades anarchistes en Grèce.
Son travail de fond sur l’antifascisme nous amène à régulièrement le rencontrer et à débattre dans différents cadres comme à lutter ensemble comme lors de la campagne des identitaires en Méditerranée et dans les Alpes ou plus récemment en soutien aux camarades du groupe Rouvikonas.

Depuis la mort de Clément Méric il y a 6 ans, les agressions fascistes contre les migrant.es ou contre les militant.es antifascistes sont toujours d’actualité. Elles se multiplient ces derniers temps avec des attaques contre les cortèges révolutionnaires au sein des manifestations des Gilets Jaunes (entre autre à Paris, Lyon, Bordeaux et Toulouse).
Dernièrement, c’est un camarade de la librairie Publico de la Fédération anarchiste qui a subit une agression au couteau.

Cette succession d’attaques est plus qu’inquiétante à l’heure où l’extrême-droite arrive au pouvoir dans de nombreux pays.
Mais elles ne doivent pas freiner le renforcement de la lutte antifasciste et contre le capitalisme à l’image de la mobilisation contre la réforme des retraites ordonnée par le gouvernement de Bolsonaro au Brésil.
En Grèce, en France, au Brésil comme partout ailleurs, la lutte antifasciste est internationale !

Union communiste libertaire (UCL), le 15 juin 2019


Article publié le 16 Juin 2019 sur Alternativelibertaire.org