Les résistances aux GPII (grands projets inutiles et imposés) constituent aujourd’hui le cœur des luttes écologiques. L’intensification de la répression, comme la criminalisation des résistances qui s’organisent, sont les signes que les États font tout pour sauver l’économie productiviste au service de la classe capitaliste.


AL d’octobre est en kiosque !

/
écologie,
MettreEnUne

By {{}} FEED_NAME , post_publish_date {{}}

Source: {{}} original_post_url