Nous vous invitons, partout où vous êtes, à vous joindre au Carnaval
Inutile ‘Béton va Béton’ à Saint-Étienne le 24 février 2018. Rendez vous
à 14h à la Chambre de Commerce et d’Industrie (57 cours Fauriel).

A Saint-Étienne et alentours, nous sommes nombreu.ses à lutter contre le
projet d’autoroute A45 et/ou d’extension de carrière de
Saint-Julien-Mollin-Molette à quelques dizaines de kilomètres dans le
Pilat.
Le projet d’agrandissement de la carrière menace la vie du village tout
proche, afin de vendre pierres et remblais qui serviraient notamment à
la construction de l’A45. L’A45 – autoroute parallèle à l’A47 – se
situerait en montagne avec 4 tunnels, 11 viaducs et détruirait faune,
flore, terres agricoles, en plus de lacérer le territoire et d’apporter
son lot de nuisances.

Récemment, l’A45, a pris un petit coup de plomb dans l’aile par un
rapport d’enquête du Conseil d’Orientation des Infrastructures. Le COI,
créé par la ministre des Transports, juge l’autoroute « non
prioritaire », sans pour autant l’abandonner. La décision reste donc au
bon vouloir du gouvernement, comme pour l’extension de la carrière de
Saint Julien Molin-Molette. En effet, malgré une enquête publique
émettant des avis défavorables sur l’agrandissement de la carrière de
l’entreprise Delmonico, le verdict est entre les mains du préfet de la
Loire qui peut autoriser son expansion en la qualifiant « d’intérêt
général ».

Ces projets ne sont pas à séparer des logiques qui les engendrent :
vendre et sacrifier nos moindres parcelles de vie au profit
d’entreprises et/ou de centres de décisions inatteignables.
Qu’elles soient petites ou grandes, il n’y a pas seulement des « zones à
défendre ». Il existe aussi de multiples points où se cristallisent des
lignes de fracture : des capteurs Linky créant et collectant des données
de nos consommations électriques afin nous gérer et nous vendre, des
normes genrées qui limitent notre liberté à disposer de nos corps et de
nos vies comme on l’entend, des prisons qui veulent toujours plus et
mieux nous enfermer, des panneaux publicitaires qui envahissent nos
imaginaires ; la liste pourrait être longue.

Comme cela pouvait se faire par le passé, le Carnaval Inutile ‘Béton va
Béton’ proposera d’inverser les rôles le temps d’une journée (ou plus !) : personnes hors-cadre, issue de partout et nulle-part feront leur fête
aux puissant.es et les tourneront en dérision, à l’aide de chars et
d’animations.

Individu.e ou collectif, nous vous invitons donc à venir déguisé.e ; et
plus encore si le cœur vous en dit : d’amener une maquette / structure /
chariot à l’image de votre projet inutile à détruire.

Ce sera avec malice et plaisir que nous frétilleront ensemble à
Saint-Etienne, comme un vent ludique de joyeuse folie !

https://stopcarriere.noblogs.org/

http://nona45.fr/

Source: http://zad.nadir.org/spip.php?article5151 -