Octobre 2, 2022
Par Contre Attaque
263 visites

«Nous ciblons ce golf privé, un des plus select de Paris, car il est un exemple éclatant du communautarisme de la classe bourgeoise»


Dans la nuit du 29 au 30 septembre 2022, une compagnie de sanglier-es radicalisé-es a attaqué le golf de Saint-Cloud, commune bourgeoise de région parisienne, en y retournant la terre et en y arrachant la pelouse des greens. Une façon de se joindre à la grève qui avait lieu le même jour et aux luttes en cours contre le capitalisme. Le collectif communique :

«Nous revendiquons ce sabotage au nom de la lutte pour l’écologie et en soutien à la mobilisation syndicale du 29 septembre.

Nous ciblons ce golf privé, un des plus select de Paris, car il est un exemple éclatant du communautarisme de la classe bourgeoise qui s’amuse tranquillement tout en détruisant notre environnement et nos acquis sociaux. Ils contrôlent l’économie, les médias et la classe politique ; ils brûlent la planète et ils refusent toute restriction du luxe inoui dont ils jouissent ; dans la rue, ils envoient leur police mater dans le sang toute contestation de leur pouvoir.

Alors que le président dépense sans compter notre argent en réductions d’impôts pour les plus riches et les entreprises, il veut désormais s’attaquer à nos retraites. Cette réforme n’a aucun sens économique : nos caisses de retraite ne sont pas en déficit (d’après le Conseil d’Orientation des Retraites).

Macron décide en outre de passer en force pour imposer cet affaiblissement de nos retraites : il menace la dissolution de l’assemblée nationale si elle ne le vote pas. Il avait pourtant fait la promesse électorale d’organiser un referendum. Cette réforme est profondément impopulaire (sauf chez les retraités actuels, qui n’auront pas à la subir…) mais il décide de contourner encore une fois le processus démocratique.

Puisque l’assemblée nationale est méprisée, que les avertissements des scientifiques sont ignorés, que la plupart des médias ne font que servir la droite réactionnaire, et que les mobilisations d’activistes climatiques et des syndicats ne reçoivent qu’explosifs et gaz de combat en guise de réponse, nous n’avons plus d’autre choix que la clandestinité pour lutter.

Les sanglier-es ont décidé de s’attaquer aux loisirs des riches pour qu’ils ne trouvent pas le repos. Bourgeois, votre tranquillité est finie : nous ne vous lâcherons pas. Tant que nous n’aurons pas la justice, vous n’aurez jamais la paix.»

Ces dernière semaines, sur fond d’effondrement écologique, les sabotages de golfs, de retenues d’eau, de jacuzzis et autres loisirs pour riches, ainsi que des actions contre les jets privés se multiplient en France.

Financez Contre Attaque

Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d’exister, votre soutien est vital. Vous pouvez nous faire un don en cliquant sur les homards

#advgb-cols-9f4b1152-f15c-4a43-b989-a14960237a26{padding-right:0px;padding-left:21px;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-cols-9f4b1152-f15c-4a43-b989-a14960237a26{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-cols-9f4b1152-f15c-4a43-b989-a14960237a26{}}#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9>.advgb-column-inner{padding-top:0px;}#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-489d5b39-3713-4115-ad2a-153d995bd4b9>.advgb-column-inner{}}#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350>.advgb-column-inner{text-align:center;}#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-abc54f2d-7416-4e89-8b74-28a1ecaa7350>.advgb-column-inner{text-align:center;margin-left:50px;}}




Source: Contre-attaque.net