E7fad46_3jaw6iqwyfr3bmepf5w_6trl-medium

Environ un millier de gilets jaunes manifestaient aujourd’hui samedi dans le sud de Paris dans une ambiance émaillée d’incidents et sous haute surveillance policière. Peu après 14H00, au niveau de l’avenue du Maine, dans le quartier de Montparnasse, des incidents entre manifestants et policiers ont eu lieu alors que le cortège voulait dévier de l’itinéraire déclaré en préfecture. Non loin de là, se tenait au même moment une manifestation contre le chômage et la précarité, traditionnellement organisée chaque premier samedi de décembre. Un groupe de manifestants a tenté de forcer un barrage des gendarmes mobiles, qui les ont repoussés avec leurs boucliers et des grenades lacrymogènes. Quelques autres tirs de gaz lacrymogènes se sont ensuite produits en tête de cortège. Une personne a été évacuée sur une civière. D’autres incidents ont eu lieux plus tard, c’est ainsi que par exemple des policiers en civils se sont fait caillasser près de l’hôtel de ville et ont lancé une grenade de désencerclement. Il y a eu plusieurs interpellations. Il y a eu de nombreuses manifestations en provinces: à Marseille, Caen, Lille, au Havre, Lyon, Rouen et Strasbourg. A Strasbourg plusieurs heurts ont éclaté à certains endroits d la ville. A Lyon, le défilé a été marqué par des jets de projectiles contre les forces de l’ordre, entraînant des tirs de lacrymogène.


Article publié le 08 Déc 2019 sur Nantes.indymedia.org