Lyon, vous connaissez ? La Métropole de Gérard Collomb, (ex ministre de l’intérieur) compte 1,4 millions d’habitants : c’est la troisième grande agglomération française derrière Paris et Marseille. Pourtant, en lisant chaque semaine les compte-rendus nationaux des « actes » des Gilets jaunes, force est de constater qu’elle se fait très discrète. Le mouvement y serait-il moins intense qu’ailleurs ? Non. Samedi 9 février se tenait à Lyon le rassemblement régional des Gilets jaunes, qui a réuni 3500 personnes, selon le comptage du journal local Le Progrès. Dans le compte-rendu national publié le même jour par Le Monde, pas un seul mot sur l’existence d’une manifestation lyonnaise. Le Monde cite pourtant les 1000 à 2000 manifestants de Marseille, Montpellier, Caen, Metz ou encore Lorient. C’est que dans ces villes, des journalistes de l’Agence France presse (AFP) ont pu rapporter le nombre de manifestants. Pour Lyon, l’AFP a bien publié une dépêche, mais elle ne cite aucun chiffre de manifestants. Alexandre Grobois, rédac-chef du bureau lyonnais de l’AFP explique : « On ne fait des comptages que si le chiffre est vraiment manifeste, par exemple plus de 4000. En principe, on reprend les chiffres de la préfecture, mais ils ne les donnent plus ». De fait, dans trois dépêches publiées, l’agence s’est bornée à raconter un morceau de l’événement, sans chiffres.

Par Rebellyon,

Source: http://rebellyon.info/Gilets-jaunes-a-Lyon-les-medias-nationaux-20205