Février 16, 2021
Par Attaque
277 visites


France Bleu / mardi 16 février 2021

Une nouvelle antenne-relais TDF a été visée par un incendie criminel dans la Drôme. C’était dans la nuit de lundi à mardi sur la commune de Gigors-et-Lozeron (Drôme) au pied du Vercors. C’est le bâtiment contigu appartenant à Orange qui a été endommagé.

Les incendiaires visaient sans doute l’antenne-relais TDF. Mais c’est le bâtiment qui se trouve au pied du pylône qui a été endommagé par les flammes. C’est un NRA, un noeud de raccordement abonnés. Ce répartiteur téléphonique est hors d’usage. Seuls une trentaine de clients sont concernés pour la ligne fixe et internet sur la commune de Luc-en-Diois mais environ 500 clients sont impactés pour le téléphone portable sur le secteur d’Ourches, La Baume Cornillane et Gigors-et-Lozeron. Dans un communiqué, Orange souligne que ses « équipes « se mobilisent sans relâche depuis cette nuit pour évaluer les dégâts et préparer la reconstruction des équipements techniques. » Il n’y a pas encore d’estimation du délai de retour à la normale.

Du côté de l’enquête de gendarmerie, des techniciens en identification criminelle se sont rendus sur place ce mardi matin. La piste de l’ultra-gauche est privilégiée. C’est au moins le cinquième relais TDF victime d’une attaque depuis l’an dernier dans la Drôme après Hauterives, Savasse, Oriol-en-Royans et Rimon-et-Savel dans le Diois.

*****

Le Dauphiné / mardi 16 février 2021

Dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 février, une antenne installée sur la commune de Gigors-et-Lozeron, a été la cible d’un incendie volontaire. Les installations de l’opérateur Orange ont été, plus précisément dégradées. Plusieurs foyers sont impactés.

Le ou les incendiaire ont agi en pleine nuit, sur un site escarpé et situé à près de 1 000 mètres d’altitude. Après effraction, le ou les auteurs, manifestement préparés, ont allumé un incendie à l’intérieur d’un local se trouvant au pied de l’antenne d’Orange. L’enquête est menée par les gendarmes de la brigade de recherches de Crest et de la section de recherches de Grenoble. Différents relevés et traces et indices ont également été effectués par des techniciens en identification criminelle de Valence.

La téléphonie mobile et internet, pour les particuliers et les entreprises, notamment dans la vallée du Diois, sont impactés par ce feu volontaire.

Selon l’opérateur Orange, « l’incendie a causé de forts dégâts sur le bâtiment et sur les équipements du répartiteur téléphonique (NRA) de Gigors-et-Lozeron.
Sur le réseau mobile, environ 500 clients Orange sont affectés par cette panne. Le trafic mobile est interrompu ou fortement dégradé sans le secteur d’Ourches, La Baume-Cornillane et Gigors-et-Lozeron. L’impact du réseau fixe et Internet concerne environ 30 clients Orange dans la commune de Luc-en-Diois ».
Pour l’heure, Orange ignore quand un retour à la normale sera effectif, « les équipes se mobilisent pour évaluer les dégâts et préparer la reconstruction des équipements techniques ».




Source: Attaque.noblogs.org