Contre les aménageurs et leur monde, pour une géographie critique de l’urbain le 17 octobre à la Plaine. Une après-midi et une soirée qui s’inscrivent dans le mouvement de lutte sur la plaine contre le projet de la Soléam.

Une après-midi et une soirée qui s’inscrivent dans le mouvement de lutte sur la plaine contre le projet de la Soléam.

14h & 18h – Écoutes urbaines sous les magnolias

19h – Lecture performance de Julien Blaine. Parler un arbre.

19h30 – Discussion avec Cécile Gintrac ( géographe, spécialiste de la géographie critique et des critical urban studies. ) autour de deux ouvrages publiés aux éditions Amsterdam.

  • Géographie de la domination de David Harvey, préface de Cécile Gintrac
  • Villes contestées sous la direction de Cécile Gintrac et Mathieu Giroud

15h > 18h Arpentage [1] des livres. Préparation de la discussion avec Cécile Gintrac, à travers une lecture collective.

Un temps d’occupation de la place proposé par La Dar Lamifa et les éditions Amsterdam.


[1] Note de la modération de Marseille Infos Autonomes : une définition de cette méthode de lecture :

L’arpentage est une méthode de découverte à plusieurs d’un ouvrage, en vue de son appropriation critique, pour nourrir l’articulation entre pratique et théorie.

Objectifs :

– désacraliser l’objet « livre », populariser la lecture

– expérimenter un travail coopératif et critique

– créer une culture commune autour d’un sujet, d’un savoir théorique

– comprendre qu’aucun savoir n’est neutre, que tout point de vue est situé

Origine :

Méthode de lecture collective issue de la culture ouvrière (cercle ouvrier) puis réutilisée par les praticiens de l’entrainement mental pendant la seconde guerre mondiale par des résistants (autour de Dumazedier), diffusée plus largement par Peuple et Culture, mouvement d’éducation populaire, à partir des années 1950. Plus récemment, Jean Claude LUCIEN (Peuple et Culture Normandie) a continué l’élaboration de cette méthode. Christophe CHIGOT (Crefad-Lyon) et Anthony DUROY (Agora Peuple et Culture) l’ont reprise sous une forme et un fond légèrement différent. Définition trouvé sur le site : https://la-trouvaille.org/arpentage/

Source: http://mars-infos.org/geopgraphie-critique-de-l-urbain-3415 -