Décembre 6, 2021
Par Sans Nom
149 visites


« Trop c’est trop » : à Gentilly, le local du parti communiste
pris pour cible une nouvelle fois

Le Parisien, 3 décembre 2021 (extrait)

Qui en veut à la section du parti communiste de Gentilly ? Pour la deuxième fois cette année, la vitrine de son local a été fracturée. Cela s’est passé jeudi soir aux alentours de 22 heures. « Nous avons été alertés par des voisins qui ont entendu du bruit et vu des personnes s’enfuir », relate Fabien Cohen, le secrétaire de la section PCF de Gentilly. Une nouvelle plainte doit être déposée, après celle qui a déjà été rédigée au mois de janvier pour des dégradations similaires. [Pour rappel, le PCF dirige la mairie de Gentilly d’une main de fer sans discontinuer depuis… 1944].


« Le 21 janvier dernier, nous avions été vandalisés par des individus qui s’en sont lâchement pris aux vitres de notre section. Cette nuit encore, ils ou elles ont remis cela, en poursuivant leur œuvre de destruction entreprise il y a moins d’un an », écrit la section dans un communiqué.

« Si les voisins n’avaient pas été là ce serait sans doute allé plus loin », estime le secrétaire de section. « Trop, c’est trop, il faut mettre fin à cette violence, à cet anticommunisme qui rappelle des temps bien sombres ! » dénoncent les communistes de Gentilly qui assurent qu’ils « ne se laisseront pas intimider ».




Source: Sansnom.noblogs.org