Novembre 18, 2020
Par Squat.net
314 views


Bonjour,

Après de long mois de silence voici enfin un mail avec quelques nouvelles de Porteous.

Notre dernière communication publique remonte à la levée de l’occupation du bâtiment à la suite d’un accord trouvé avec le canton, propriétaire du site. Nous avions accepté de sortir du bâtiment après que Porteous soit passé sous la direction du département de la cohésion sociale (DCS) et que le projet de centre pénitencier ait été abandonné, qu’une commission se soit formée pour proposer une programmation future pour ce lieu à laquelle nous avons pu participer et que l’état ait installé des conteneurs que nous avons utilisés depuis en tant que buvette de chantier.

Cela fait donc plus d’une année que nous avons suivi les discussions de la commission qui a rendu un rapport en juin dernier au Conseil d’Etat chargé du DCS.

La commission y propose une réhabilitation quelque peu inhabituelle du bâtiment. Considérant que cet espace est devenu, grâce à l’occupation, un lieu public qui ne devait pas être fermé durant de longs travaux, la proposition est de le réhabiliter au fur et à mesure. C’est-à-dire de commencer par ouvrir la buvette dans la partie sous le porte-à-faux pendant que les travaux se poursuivent dans une autre salle qui, dès sa mise aux normes, sera utilisée pendant que les travaux se poursuivent dans les salles suivantes. Il s’agit là d’un processus déjà expérimenté en France sous la direction du célèbre architecte Patrick Bouchain qui a développé l’idée du « permis de faire ».

La mise à disposition des espaces se fera, selon la proposition, par la création d’une coopérative qui intègrera les différentes associations et personne intéressées à proposer des activités culturelles et sociales à Porteous dans un espace et un temps délimité pour assurer rotation et dynamisme pour ce magnifique endroit. Les lieux cités comme exemple pour illustrer un devenir possible de Porteous ont été le Bains des Pâquis pour le lien avec l’eau et pour son aspect social et populaire, et « la Belle de Mai » à Marseille qui a permis la création d’un vaste espace de rencontre et de culture sur une ancienne friche industrielle.

Ainsi le premier espace qui devrait ouvrir serait la buvette de chantier qui fonctionnera sur un principe associatif et qui a pour objectif de vous proposer une halte agréable autour d’un verre pour informer, discuter et rêver des futurs possible de Porteous.
Aujourd’hui nous attendons le feu vert du Conseil d’Etat pour avancer dans ce sens. Reviendraient à la charge de l’Etat la remise aux normes du bâtiment et les travaux d’entretien et d’assainissement de la structure tandis que pour l’aménagement la coopérative future se tournera vers des fonds privés.

Si vous êtes passé sur le site dernièrement, vous savez donc peut être qu’une buvette extérieure est déjà ouverte les après-midi de weekend de beau temps avec parfois quelques activités proposées bien qu’elles aient été limitées cet été par le Covid.

Ainsi nous nous réjouissons de l’avancement des discussions pour la création à Genève d’un lieu culturel et social qui offre des milliers de possibilités de rêver et espérons que ces volontés se concrétisent prochainement.

Au plaisir de vous accueillir à la buvette pour partager ensemble les envies et les besoins que Porteous pourra accueillir nous vous souhaitons un très bel hiver.

Le comité de la buvette de Porteous

Chemin de la Verseuse 17, Vernier, 1219 Genève, Suisse
porteous [at] riseup [point] net
https://squ.at/r/6btg
http://www.porteous.ch/


Des squats en Suisse: https://radar.squat.net/fr/groups/country/CH/squated/squat
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) en Suisse: https://radar.squat.net/fr/groups/country/CH
Des événements en Suisse: https://radar.squat.net/fr/events/country/CH





Source: Fr.squat.net