Sur le site de construction de la centrale à gaz, ca bosse. Des engins de constructions sur place, ca ratisse large, et le site lui, et toujours sous haute surveillance.

Pour alimenter la centrale en gaz naturel, un nouveau gazoduc enterré sur 20 km environ, relierait le site de Landivisiau à la canalisation existante dans le secteur de la commune de Saint-Urbain.

L’électricité produite par la CCCG serait ensuite transportée vers le poste de raccordement au réseau, situé à La Martyre, grâce à une ligne à très haute tension (THT) de 225 000 volts longue d’environ 18 km, qui serait également enfouie.

Les travaux du gazoduc devrait commencer en septembre.

Il est encore temps de se rassembler et de faire masse contre la construction de ce projet : centrale, gazoduc, THT..

Une cantine pour remplir vos ventres, des montées et des descentes, des bicyclettes…

Venez nous rejoindre à pied ou à vélo, du 8 au 10 juilllet 2019 !

Pour plus d’infos sur l’actualité de la lutte contre la centrale : https://www.nonalacentrale-landivisiau.fr

Autre Rendez-vous : le 4 juillet à Brest journée de solidarité avec les inculpé-es de la lutte.

RDV à 12h devant le tribunal d’instance, 13h30 : procès des 20+1 inculpé-es, 19h : soirée concert à l’Avenir (Bakounine, La Companikta, Mp6)


Article publié le 24 Juin 2019 sur Bourrasque-info.org