Janvier 20, 2020
Par Indymedia Nantes
317 visites


Les raids se suivent et se ressemblent malheureusement dans la bande de Gaza, tĂ©moigne Ziad Medoukh qui signale 10 bombardements ce mercredi !

Des “raids”, qui ont fait de nouvelles destructions, qui ont mis davantage de familles Ă  la rue en ce dĂ©but d’hiver, car il n’est pas question que les habitants de Gaza puissent souffler un peu et tenter de reconstruire ce que l’occupant a dĂ©truit.

MĂȘme en l’absence de Marches du Retour —qui sont suspendues jusqu’au 30 mars prochain, le bourreau n’a pas besoin de “motifs” pour persĂ©cuter un peuple tout entier. Il a juste une bonne raison : essayer de faire oublier ses turpitudes judiciaires, sa corruption Ă©hontĂ©e, dĂ©tourner l’attention de ses scandales financiers.

http://www.europalestine.com/spip.php?article771

Mais les bombardements ne sont pas la seule façon de dĂ©truire un peuple. Selon un rapport de l’ONU, Gaza risque de devenir inhabitable en 2020. 

D’aprĂšs les experts, “les consĂ©quences sociales, sanitaires et sĂ©curitaires de la forte densitĂ© dĂ©mographique et du surpeuplement figurent au nombre des facteurs qui risquent de faire de Gaza un lieu invivable d’ici 2020”.

“Les efforts de reconstruction sont extrĂȘmement lents face Ă  l’ampleur des dĂ©vastations et l’Ă©conomie locale de Gaza n’a pas la possibilitĂ© de se redresser”. La situation dans l’enclave palestinienne “est Ă  son point le plus bas depuis 1967”.

Il note que les perspectives pour 2015 sont “peu encourageantes en raison de l’instabilitĂ© des conditions politiques, de la rĂ©duction des flux d’aide, de la lenteur de la reconstruction Ă  Gaza et des effets persistants de la retenue par IsraĂ«l des recettes douaniĂšres palestiniennes au cours des quatre premiers mois de 2015”.

Nous sommes en 2020, et la situation est pire que prévu :

Le taux de chÎmage à Gaza est passé de 29% à 53%, dont 67% chez les jeunes.

La moitié des Gazaoui vivent avec moins de 5,50 dollars par jour.

Le rapport de l’ONU prĂ©venait qu’en 2020 Gaza aurait besoin d’au moins 1000 mĂ©decins. Au lieu de ça, en 2020, 160 mĂ©decins sont partis durant les trois derniĂšres annĂ©es. 

D’aprĂšs le rapport de l’ONU, 97% de l’eau est impropre Ă  la consommation et 100 000 mĂštres cubes d’eaux usĂ©es sont dĂ©versĂ©s dans la mĂ©diterranĂ©e tous les jours

Pour une information complĂšte :

2020, l’annĂ©e de la fin pour Gaza
https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/01/06/2020-lannee-de-la-fin-pour-gaza/

Gaza, au bord du précipice
https://www.mediapart.fr/journal/international/280118/gaza-au-bord-du-precipice?onglet=full

2020: l’annĂ©e de l’effondrement pour Gaza
https://alencontre.org/moyenorient/palestine/2020-lannee-de-leffondrement-pour-gaza.html




Source: Nantes.indymedia.org