Novembre 15, 2018
Par Mille Babords
358 visites


Pourquoi ce communard fut-il fusillé au palais du Pharo ?

Que représentait-il pour les opprimés dont il fut un ardent défenseurs ? Etait-ce cela que redoutaient les Versaillais ?

Le 18 mars 1871, commence l’insurrection de la Commune parisienne ;

le 22 mars la nouvelle arrive à Marseille. Gaston Crémieux réclame qu’on soutienne Paris et la République. Le lendemain 23 mars la foule prend sans effusion de sang la préfecture d’assaut.

Crémieux marche avec, à ses côtés, le jeune Clovis Hugues qui brandit le drapeau rouge de la république sociale.

Gaston CREMIEUX est arrêté le 5 septembre. Jugé le 28 juin les débats sont clos dans un procès militaire joué d’avance.

« Montrez moi ceux que Crémieux a fait fusiller, s’insurge son avocat. »

Le jour même, Crémieux – à qui l’on reconnaît le statut de prisonnier politique – est

condamné à mort comme « factieux incorrigible » et « embauchage » […]

PDF - 576.4 ko
Invitation



Source: