Ils sont venus chercher Gaël chez lui un dimanche à 6h et ils ont prolongé sa garde à vue au delà de 24h, ils ont aussi tenté de prendre Nordine, ils ont aussi mis en garde à vue toute la journée de dimanche un journaliste qui accompagnait les grévistes : l’état et la Poste franchissent toutes les limites, on ne peut pas laisser faire !

Et s’ils font ça maintenant, ce n’est pas par hasard : ils veulent tenter de mettre un coup à la grève au moment critique, où La Poste tente de forcer les grévistes à signer un protocole qui laisse ouverte la possibilité de tous les sanctionner après le conflit.

Ils ne veulent pas que les postiers du 92 donnent l’exemple d’une lutte victorieuse. Montrons-leur qu’en s’acharnant ils nous poussent à être encore plus nombreux et à arracher un protocole de fin de conflit !

En plus du rv de mobilisation à 7h30 au 129, rue Marius Aufan à Levallois, venez nombreuses et nombreux au rassemblement à 12h30 au commissariat du 15e, 250, rue de Vaugirard, métro Vaugirard, où Gaël à été transféré.


Article publié le 17 Juin 2019 sur Paris-luttes.info