• Un petit peu d’infos d’ailleurs s’impose en ces temps oĂč tout se concentre sur des lieux spĂ©cifiques. On propose un bref rĂ©sumĂ© de ce qu’il s’est passĂ© les jours prĂ©cĂ©dent le G7, et notamment le vendredi 23 aoĂ»t qui a fait l’objet d’une rĂ©pression assez vĂ©nĂšre.

– VEILLE DU G7 À BIARRITZ, ACTIONS SPONTANÉES ET RÉPRESSION –

La ville est quadrillĂ©e de partout, les forces de l’ordre sont prĂ©sentes par dizaines de milliers pour dĂ©fendre les chefs des 7 plus grandes puissances mondiales et leurs courtisan.e.s. Bienvenue au paradis.

â—Ÿ Contre-sommet autorisĂ© vs contre-sommet spontanĂ© â—Ÿ

Ça y est, notre PrĂ©sident est arrivĂ©, par avion entre 18 heures et 19 heures. Le sommet du G7 commence dĂšs demain. Les contre-sommets se tiennent depuis dĂ©jĂ  plusieurs jours. On y trouve tout type de militant.e.s, et tout type de modes opĂ©ratoires. Si le contre-sommet officiel, autorisĂ© par les autoritĂ©s a dĂ©jĂ  fait grincer quelques dents en prĂŽnant une absence de diversitĂ© des modes opĂ©ratoires (Ă  savoir la non-violence), d’autres contre-sommets se forment spontanĂ©ment, essayant d’offrir Ă  nos dirigeants une palette d’actions Ă  la hauteur de leur magnificence.

Depuis plusieurs jours, on voit fleurir des tags, des dĂ©tournements de panneaux, de l’action directe Ă  foison, mais aussi beaucoup de bleu, et pas que dans le ciel. Ce vendredi matin, on voyait sur France Info tourner un reportage, sur les flics mobilisĂ©s, dans lequel un condĂ© braque un automobiliste qui a des pancartes militantes sur sa camionnette, Ă  l’arrĂȘt et les mains dĂ©jĂ  en l’air. Ce reportage n’a vertu qu’à dissuader et montrer une police qui se prĂ©tend forte. Un relent de Vichy.

Aujourd’hui, pour marquer le coup d’envoi du G7, des militant.e.s sont parti.e.s d’un camp prùs d’Hendaye (la ville la plus au Sud de la France sur la cîte Atlantique) pour rejoindre Urrugne, à quelques kilomùtres, et bloquer l’autoroute qui va vers Biarritz.

â—Ÿ « Les flics ont pas trop aimĂ©, je crois Â» â—Ÿ

La rĂ©ponse des forces de l’ordre est assez rapide. Sur Twitter, les gens rĂ©agissent en direct. L’action est rĂ©primĂ©e, les manifestant.e.s repoussĂ©.e.s mais iels ne se laissent pas abattre et laissent des surprises sur le chemin. Jusqu’à l’arrivĂ©e au camp oĂč les flics n’interrompent pas leurs matraquages et gazages. Ca n’hĂ©site pas Ă  tirer au LBD.

Il y a plusieurs blessé.e.s, au moins 5 arrestations.

Les flics partent, puis reviennent massivement une heure aprĂšs, pour intervenir sur une manif sauvage dans Hendaye annoncĂ©e sur le site MĂ©diamanif. On ne sait pas ce que ça va donner, mais on peut prĂ©voir d’autres interventions de ce type pendant le week-end.

FIL DIRECT SUR TWITTER DE LA MANIF SAUVAGE

17:01 « Action surprise dĂ©ter Ă  Urrugne, 500-600 personnes Â»

17:28 « Manif sauvage vers Urrugne. Â»

« Ă€ la sortie d’Urrugne, des gendarmes mobiles bloquent l’accĂšs Ă  la bretelle d’autoroute aux 400 manifestant #AntiG7 voulant l’envahir Â»

17:35 « DerniĂšre sommation. Les gendarmes mobiles s’équipent. Le cortĂšge fait block derriĂšre la banderole de tĂȘte. Â»

17:35 « AprĂšs avoir fait demi tour, des voltigeurs dĂ©tournent le cortĂšge du centre d’Urrugne. Je dĂ©nombre 2 tirs de LBD Â»

18:05 « Une barricade est Ă©rigĂ©e prĂšs du camping, le cortĂšge reprend sa route. L’hĂ©lico de la gendarmerie survole la manifestation sauvage. Â»

18:22 « AprĂšs avoir montĂ© une barricade histoire de… le cortĂšge dĂ©cide de mettre un terme Ă  l’action et retourne en direction du camp du contre sommet. Â»

18:33 « Un bus est bloquĂ© dans le cortĂšge Â»

18:42 « Le cortĂšge reprend le chemin du camp, il reste environ 200 manifestants. Des obstacles sont disposĂ©s sur la route pour ralentir la poursuite des voltigeurs. Â» « Quelques casses en rentrant Â»

19:14 « Un motard de la police sans doute perdu est tombĂ© de sa moto au milieu du cortĂšge. AprĂšs avoir Ă©tĂ© un peu chahutĂ© il est parti rejoindre ses collĂšgues (…) Une voiture de la bac qui le suivait s’est elle aussi retrouvĂ© dans le cortĂšge. Son pare-brise arriĂšre n’à pas survĂ©cu Â»

19:18 « Les voltigeurs collent maintenant l’arriĂšre du cortĂšge et font usage de gaz lacrymogĂšne (…) Ils tirent Ă©galement des fusĂ©es de dĂ©tresse Â»

19:33 « ScĂšne surrĂ©aliste oĂč le gros du cortĂšge, qui voulait libĂ©rer un petit groupe nassĂ© derriĂšre les lignes des fdo, est obligĂ© de courir poursuivi par les voltigeurs donnant des coups de matraques et tirant au LBD Â»

20:01 « De retour au camp, les fdo se sont arrĂȘtĂ©s 500 m avant l’entrĂ©e. Je termine mon thread ici, je reprendrai si la situation Ă©volue Bonne soirĂ©e Ă  tous Â»

20:35 « Quelques tires de grenades lacrymogĂšnes par des hommes de la bac devant l’entrĂ©e du camp. Les voltigeurs sont Ă©galement prĂ©sents Â»

20:45 « Une cinquantaine de policier de la PN et de la bac sont entrĂ©s dans le camp. Nombreuses grenades lacrymo et tirs de LBD Â»

21:01 « L’entrĂ©e du campement des altermondialistes Ă  proximitĂ© d’#Hendaye est sous les gaz lacrymo et les tirs de LBD des FDO. Ils n’ont pas de rĂ©seau internet. Les personnes sur place se barricadent face Ă  cette intervention brutale. Â»

21:08 « Au moins un blessĂ©. Il y a des medics sur place. Certains ripostent face Ă  cette intrusion des FDO. Les autres font des barricades. Â»

21:27 « Les FDO, qui avaient reculĂ©, avancent Ă  nouveau en balançant des gaz. Ça s’organise Ă  l’intĂ©rieur du campement. Â»

21:30 « Les policiers sont ressortis du pĂ©rimĂštre du camp. Des barricades ont Ă©tĂ© construites les affrontements se poursuivent Nombreux tirs de grenades lacrymogĂšnes. Â»

22:26 « Beaucoup de mouvements de vĂ©hicules des FDO ce soir de Biarritz vers Hendaye. (Par contre, je peux pas vous dire s’ils sont particuliĂšrement Ă©nervĂ©s, ils roulent toujours comme des fous-furieux avec les guirlandes allumĂ©es ♀) Â»

22:45 « Un grand nombre de FDO se dirigent vers Hendaye. Situation confuse Â»

22:51 – Nous recherchons l’origine de l’intervention des FDO sur le camp. « Le recoupement des tĂ©moignages fait Ă©tat d’une voiture de la BAC ayant coupĂ© le cortĂšge en mode cow boy et ayant eu de la carrosserie abĂźmĂ©e en retour, justifiant ainsi l’intervention sur la manifestation puis sur le camp, faisant des blessĂ©-e-s et des personnes arrĂȘtĂ©es. Â»

23:15 : On compte 23 blessĂ©.e.s et 12 arrestations pour le moment.

23:23 « Le site participatif http://mediamanif.com signale une autre manifestation dans Hendaye de plusieurs centaines de personnes, justifiant le dĂ©part des forces de l’ordre ? Â»

VidĂ©o de l’affrontement dans les prairies :

https://twitter.com/T_Bouhafs/status/1164986992897253383

Autre vidĂ©o de l’affrontement dans les prairies :

https://www.facebook.com/laurent.sikirdji/videos/10217374404045543/

â—Ÿ Ce qu’il faut en retenir â—Ÿ

Les flics seront intransigeants. L’enjeu est de taille : montrer l’autoritĂ© de la France en matiĂšre d’autoritĂ©. La France est un modĂšle pour beaucoup de pays sur la gestion de ses manifestant.e.s. C’est aussi l’un des seuls pays Ă  systĂ©matiser l’utilisation du LBD et de grenades de dĂ©sencerclement avec de la TNT meurtriĂšres.

Ce n’est que le dĂ©but, il faut s’attendre au pire. Il faut s’attendre Ă  d’autres attaques de camps, et une tentative d’écrasement mĂ©diatique du contre-sommet Ă  grands coups d’élĂ©ments de langage habituels « individus violents issus de la mouvance anarcho-autonome Â» ; « techniques de guĂ©rilla urbaine Â» ; « permettre aux braves manifestant.e.s pacifiques de pouvoir se mobiliser dans le respect de l’État de droit Â».

Bref, il est 22h30, Macron est là depuis 3 heures, c’est le zbeul. Bienvenue à Biarritz.


Lille Insurgée

Sources :

https://twitter.com/NicoMay

https://twitter.com/Anticon95579522

https://twitter.com/PoissonViktor

https://twitter.com/Elsa_Gambin

https://twitter.com/MarionLpz

https://twitter.com/cametoulouse/status/1165003580895571968

https://g7borroka.info/action-de-blocage-a-urrugne-le-23-08/

Suivre les infos sur le G7 : https://g7borroka.info/



Article publié le 26 AoĂ»t 2019 sur Lille.indymedia.org