En ce mois d’aoĂ»t les mĂ©dias traitent de l’explosion Ă  Beyrouth et des grandes manifestations au Liban. 

Ils occultent volontairement des faits qui attestent de la “prĂ©sence française”.

Les tĂ©lĂ©visions ont transmis les images “Ă©mouvantes” d’Emmanuel Macron prenant dans ses bras une manifestante. 

L’Ă©motion ressentie aurait-elle laissĂ© place Ă  une colĂšre noire si les journalistes avaient rappelĂ© que les armes utilisĂ©es pour briser manifestations et manifestants sont fabriquĂ©es en France et certaines livrĂ©es trĂšs rĂ©cemment : 

-> Grenade G1 : fabricant Alsetex, PrĂ©cignĂ©, Sarthe, (50 % du chiffre d’affaires Ă  l’exportation) :

contient six tubes autopropulsĂ©s qui se dĂ©placent au sol en Ă©mettant un nuage lacrymogĂšne). Le dĂ©placement des tubes rendent ceux-ci insaisissables et permet une meilleure diffusion du nuage lacrymogĂšne. Les portĂ©es obtenues avec le tir au fusil ou avec le Lanceur Cougar vont de 50 m, 100 m. Ă  200 m.

-> Grenade CM4 : fabricant Alsetex

contient 4 capsule. UtilisĂ©e par les forces de l’ordre lors des manifestations “qui dĂ©gĂ©nĂšrent”, elle se scinde en libĂ©rant des palets de gaz fumigĂšne et lacrymogĂšne.

-> Grenade CM6 : fabricant Alsetex

contient 6 capsules qui Ă©mettent pendant 30 s du gaz et de la fumĂ©e couvrant une zone de 800 mÂČ sur 3 Ă  5 m de haut.  UtilisĂ©e par les forces de l’ordre lors des manifestations “qui dĂ©gĂ©nĂšrent”, elle se scinde en libĂ©rant des palets de gaz fumigĂšne et lacrymogĂšne. 

-> Grenade MP7 : fabricant Nobel Sport SĂ©curitĂ©, Pont-de-Buis, FinistĂšre : 

contient 7 capsules actives de 10g de poudre, dont la fusion des conteneurs permet d’Ă©viter la relance par mes manifestants. Elle Ă©met un nuage orange imortant, persistant et dense. Avec un lanceur, sa portĂ©e est de 50 m, 100 m. Ă  200 m et sa couverture de 1000 mĂštres carrĂ©s.

Elle a été largement utilisée à Notre Dame des Landes.

-> Lanceur Cougar 12  : Alsetex 

comporte 3 rampes de 4 canons pouvant tirer par salve de 4 ou 12 grenades

Les gaz lacrymogĂšnes ont Ă©tĂ© tirĂ©s en visant les manifestants Ă  courte distance, avec l’intention de blesser.

Walhid Al-Asmar du Centre libanais pour les droits humains dĂ©plore “l’absence de rĂ©action virulente de la communautĂ© internationale, en particulier de la France, fournisseuse de ces armes“.

-> Balles en caoutchouc “Gomm-Cogne” : fabricant SAPL, La FertĂ© en Ouche, Orne

Munition destinĂ©e Ă  la neutralisation d’individus “dangereux”.

La munition rouge Â«peut provoquer de graves blessures» si elle est tirĂ©e Ă  moins de 10 mĂštres. La noire Â«peut entraĂźner des blessures mortelles» si elle est tirĂ©e sur une personne Ă  moins de 35 mĂštres.

-> VAB (VĂ©hicule de l’avant blindĂ©) : fabricant Arquus, Limoges, Haute-Vienne :

Arquus se prĂ©sente comme “un groupe historique tournĂ© vers l’excellence opĂ©rationnelle et la construction de l’avenir, au service des hommes et de la DĂ©fense Nationale, aux cĂŽtĂ©es de l’ArmĂ©e de Terre dans ses conflits de demain” 

Le VAB est un blindĂ© dotĂ© d’une grande “performance” en mobilitĂ© et protection, utilisable en milieu urbain ou montagneux ; Ă©quipĂ© en technologies de pointe pour “mener des missions de combat en mode collaboratif“.

ContactĂ©, le SecrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral de la dĂ©fense et de la sĂ©curitĂ© nationale (SGDSN), qui encadre les exportations d’armes françaises, n’a pas rĂ©pondu sur l’utilisation de ces diffĂ©rents matĂ©riels. 

Pourtant leur utilisation “in vivo” va augmenter leur valeur, ainsi que c’est le cas pour les armes de guerre utilisĂ©es sur le champ de bataille. 

BlessĂ©s et morts aident ainsi Ă  la bonne tenue de nos exportations et Ă  la dĂ©fense de l’emploi.

ⒶnarmitiĂ©s

Serge gr. Gaston Leval




Source: Groupe.proudhon-fa.over-blog.com