Octobre 11, 2019
Par Renversé (Suisse Romande)
177 visites


Rythms of Resistance (RoR) est un rĂ©seau international de groupes d’actions de samba, jouant pour toutes sortes de causes socio-politiques et ecologiques. Ils critiquent et affrontent activement toute forme de domination, d’exploitation, de discrimination et d’oppression et choississent la frivolitĂ© tactique comme moyen d’expression de leur rage et de leurs espoirs.

Nous serons accueillis du 9 au 11 novembre par un groupe de France voisine pour un weekend de formation. Nous sommes encore Ă  la recherche de futurs membres pour Ă©toffer la troupe. Aucun prĂ©requis de musique n’est nĂ©cessaire. Si vous ne pouvez pas vous joindre Ă  ce weekend de formation mais ĂȘtes tout de mĂȘme intĂ©ressĂ©*e par le groupe, vous pouvez rejoindre par la suite. Pour plus d’information, veuillez contacter [email protected].

Historique

Le mouvement est inspirĂ© par les groupes de blocos-afros qui ont utilisĂ© un mĂ©lange de reggae et de salsa dans la rue pour dĂ©fier la dictature militaire du millieu des annĂ©es 70 qui rĂ©primait brutalement toutes les formes d’expression culturelle en les accusant d’ĂȘtre “communistes”. Beaucoup de ces groupes sont toujours Ă  l’oeuvre aujourd’hui et se battent pour la libertĂ©, les droits humains, contre les injustices sociales et le racisme.

Le premier groupe de RoR s’est formĂ©e en 2000 Ă  Londres pendant les actions de Reclaim the streets. Puis il se retrouva Ă  Pragues la mĂȘme annĂ©e pour manifester contre le rassemblement du FMI et de la Banque Mondiale. C’était un block “carnaval” rose et argentĂ© comprenant 55 musicien*nes qui se dĂ©tacha du gros de la manifestation de 67’000 personnes. Ils dĂ©jouĂšrent efficacement les forces de police protĂ©geant le FMI et leur action mena, en parallĂšle avec le black block international et le block italien Ya Basta vĂ©tu de blanc, Ă  l’interruption du dernier jour du sommet.

Depuis ce jour, diffĂ©rents groupes de RoR se sont crĂ©Ă©s dans toute l’Europe et quelques uns dans le reste du monde. Il est donc grand temps que nous en formions un en Suisse romande !

Fonctionnement

La centaine de groupe fonctionne de maniĂšre dĂ©centralisĂ©e et dĂ©mocratique : toutes les dĂ©cisions d’un groupe sont prises par concensus et il n’y a pas de “leader”. Les nouveaux venu*es ont autant leur mot Ă  dire que ceux qui Ă©taient dĂ©jĂ  prĂ©sents Ă  la formation du groupe.

Tous les groupes utilisent les mĂȘmes morceaux et les mĂȘme signes, ce qui leur permet de fusionner pendant des plus gros Ă©vĂšnements comme Ende GelĂ€nde ou des manifestations internationales, sans besoin d’avoir d’autre langage en commun.

Chaque groupe est indĂ©pendant et dĂ©cide par lui-mĂȘme de se joindre aux actions qu’il soutient, mais ils ont tous en commun les croyances et valeurs qui dĂ©finissent le rĂ©seau de RoR :

  • Nous sommes un rĂ©seau transnational anti-hiĂ©rarchique anticapitaliste, antisexiste et antiraciste qui lutte pour la justice sociale et climatique.
  • Nous sommes des activistes qui utilisent la frivolitĂ© tactique comme forme d’action politique pour affronter tout systĂšme de domination.
  • Nous soutenons aussi directement toutes les personnes qui vivent ou luttent contre l’exploitation, la discrimination et l’oppression, sans compromettre nos principes.
  • Nos tactiques incluent le tambour et la danse inspirĂ©s de la samba et du carnaval.
  • Nous rejetons toute fausse opposition entre militantisme et formes crĂ©atives de rĂ©sistance.
  • MĂȘme si nous sommes des bandes diffĂ©rentes fonctionnant de maniĂšre dĂ©centralisĂ©e, nous visons Ă  maximiser la participation Ă  notre processus collectif.
  • Nous sommes un rĂ©seau ouvert Ă  tous ceux qui partagent nos principes.

Plus d’informations sur le rĂ©seau de RoR ici

Rejoins-nous, Nous avons tout pour jouer !




Source: Renverse.co