CAVE

CoopĂ©rative Audio Visuelle d’Entraide

Soleil 9, 2302 La Chaux-de-Fonds

032/ 941.35.35 (le matin demander Michel NĂ©mitz)

078/ 829.07.22 – 032/ 968.19.48

[email protected] – https://www.lacave.zone

Financement populaire du documentaire :

Jura libertaire

 Les montagnes jurassiennes, centre mondial de l’anarchisme au XIXĂšme siĂšcle.

Horlogers et socialistes libertaires

Faites un don pour ranimer la mĂ©moire ouvriĂšre oĂč nous pouvons puiser des idĂ©es pour l’avenir.

Le documentaire abordera le rĂ©cit de la fĂ©dĂ©ration jurassienne de l’Association Internationale des Travailleurs et de ses successeurEs syndicalistes rĂ©volutionnaires en rĂ©sonance (ou pas) avec notre Ă©poque, Ă  travers les conceptions actuelles des luttes sociales, de la conscience environnementale, des pratiques autogestionnaires, qui rencontrent un regain d’intĂ©rĂȘt depuis plusieurs annĂ©es. Nous ferons une narration en allers et retours. RĂ©alisatrice : Camille de Pietro

Adressez vos dons Ă 

CAVE, CoopĂ©rative Audio Visuelle d’Entraide, Soleil 9, 2302 La Chaux-de-Fonds

Par bulletin de versement : ccp 14-257996-2

 Par virement IBAN : CH70 0900 0000 1425 7996 2

BIC : POFICHBEXXX

Avec la mention « Jura libertaire »

Jura libertaire, un documentaire sur une page d’histoire de la rĂ©gion.

Jura libertaire, un documentaire sur une page d’histoire de la rĂ©gion.

2022 sera l’annĂ©e des commĂ©morations des 150 ans de la FĂ©dĂ©ration Jurassienne de l’AIT (Association Internationale des Travailleurs) (12.11.1871) et du congrĂšs fondateur de l’internationale anti-autoritaire.

En effet, la FĂ©dĂ©ration Jurassienne de l’AIT convoque pour le 15 septembre 1872 le congrĂšs fondateur de l’internationale anti-autoritaire qui a eu lieu Ă  Saint-Imier dans le Jura Bernois. Cette date historique a mis notre rĂ©gion sur la carte de l’histoire mondiale du mouvement ouvrier.

Un certain nombre d’évĂ©nements rappelleront cette histoire dans plusieurs endroits. Pour sa part, la “CoopĂ©rative Audio Visuelle d’Entraide” (CAVE) de La Chaux-de-Fonds, « Signe Productions Â» de DelĂ©mont et la « CoopĂ©rative Espace Noir Â» Ă  St-Imier ont l’intention de rĂ©aliser un documentaire sur la fĂ©dĂ©ration jurassienne.

1er congrĂšs de l’Association Internationale des Travailleurs GenĂšve septembre 1866

Concept du film :

Aborder le rĂ©cit de la fĂ©dĂ©ration jurassienne et de ses successeurEs syndicalistes rĂ©volutionnaires en rĂ©sonance (ou pas) avec notre Ă©poques, Ă  travers les conceptions actuelles des luttes sociales, de la conscience environnementale, des pratiques autogestionnaires, du municipalisme libertaire, du fĂ©minisme etc. qui rencontre un regain d’intĂ©rĂȘt depuis plusieurs annĂ©es. Faire une narration en aller et retours.

Note d’intention

L’histoire de l’anarchisme en Suisse, et en particulier dans le Jura, de la premiĂšre Internationale Ă  la crĂ©ation de la FĂ©dĂ©ration des Unions OuvriĂšres de la Suisse Romande. Ces Ă©vĂ©nements, bien que citĂ©s dans les livres d’histoire relatant les origines du mouvement ouvrier, sont encore largement mĂ©connus voire oubliĂ©s du grand public. Notre documentaire entend Ă©galement expliquer comment et pourquoi cette rĂ©gion montagneuse qu’est le Jura a jouĂ© un tel rĂŽle historique.

En 1864, des ouvriers dĂ©cident de fonder l’Association Internationale des Travailleurs (AIT) regroupant les organisations de travailleurs du monde entier pour lutter en faveur de l’émancipation du prolĂ©tariat. Leur slogan : « ProlĂ©taire de tous les pays, unissez-vous ! Â». Cette alliance devait permettre de rĂ©pondre Ă  la montĂ©e en puissance d’un capitalisme dĂ©jĂ  mondialisĂ© et d’un nationalisme rampant qui entraĂźnait les peuples dans des guerres fratricides.

En Suisse, 120 sections sont crĂ©Ă©es et comptent jusqu’à 10’000 adhĂ©rents en 1872. Dans le Jura neuchĂątelois et bernois, de nombreux horlogers virent dans cette association un Ă©lĂ©ment important pour les luttes ouvriĂšres. En effet, leur industrie essentiellement exportatrice dĂ©pendait des fluctuations du marchĂ© mondial. Les particularitĂ©s des modes de productions de cette industrie et l’explosion dĂ©mographique de cette rĂ©gion constituĂšrent des Ă©lĂ©ments frĂ©quemment citĂ©s par les spĂ©cialistes pour expliquer la diversitĂ© et l’originalitĂ© des courants de pensĂ©es qui Ă©mergĂšrent dans les diffĂ©rentes sections prĂ©sentes Ă  la 1Ăšre Internationale jurassienne.

En 1869, James Guillaume et Constant Meuron invitent Michel Bakounine à donner des conférences au Locle et dans le Vallon de St-Imier. Bakounine est un théoricien et un agitateur russe anarchiste, auteur de nombreux livres et ayant participé à diverses révoltes en Europe. Ses conférences rencontrÚrent un trÚs grand succÚs auprÚs des ouvriers horlogers jurassiens. Ils se découvrirent une convergence avec la pensée libertaire.

                                                                                                                                            Michel Bakounine

Michel Bakounine

Ces concepts libertaires influenceront grandement de nombreuses sections de l’Internationale Ă  travers le monde, notamment par l’influence des sections anti-autoritaires du Jura. Elle remettra en cause le pouvoir du Conseil GĂ©nĂ©ral de Londres alors sous l’influence de Marx. Ce dernier convoquera en 1872 un congrĂšs Ă  La Haye pour exclure Bakounine, James Guillaume du Locle et AdhĂ©mar SchwytzguĂ©bel de Sonvilier. La mĂȘme annĂ©e, un contre-congrĂšs des anti-autoritaires Ă  St-Imier rĂ©pondra Ă  celui de La Haye et provoquera la scission de la premiĂšre Internationale qui marqua durablement les mouvements sociaux. Notre film dĂ©taillera cette importante influence jurassienne et comment elle a façonnĂ© les courants de pensĂ©e de l’époque.

Il Ă©tudiera Ă©galement l’évolution et l’histoire du mouvement aprĂšs la dissolution de l’AIT anti-autoritaire, notamment en rĂ©vĂ©lant l’existence, largement oubliĂ©e,

                                                                                                                                                                    

 d’un syndicalisme rĂ©volutionnaire en Suisse Romande au dĂ©but du XXĂšme siĂšcle, portĂ© par la FUOSR et le journal fĂ©ministe « L’ExploitĂ©e Â».                                                                           

                                                                                                                                Margarethe Faas Hardegger

James Guillaume                                                                                                       RĂ©dactrice de l’ExploitĂ©e.

AprĂšs la chute du mur de Berlin, de plus en plus de penseurs contemporains font rĂ©fĂ©rence Ă  la qualitĂ© de visionnaires des thĂ©oriciens et des militants de la FĂ©dĂ©ration Jurassienne dans leur critique du socialisme autoritaire et dans leurs propositions sociales. Beaucoup d’entre elles sont reprises aujourd’hui, tels que l’autogestion, le fĂ©dĂ©ralisme, le municipalisme et la dĂ©mocratie participative. Ainsi, nous terminerons notre film en Ă©voquant les hĂ©ritiers de la FĂ©dĂ©ration jurassienne et des syndicalistes des Unions ouvriĂšres : les centres autonomes, le syndicat SUD-Vaud, les mouvements alternatifs et Ă©cologiques, les coopĂ©ratives autogĂ©rĂ©es, les groupes et les fĂ©dĂ©rations libertaires.

ComposĂ© d’interviews de spĂ©cialistes de cette Ă©poque (tel que Florian Eitel, Marc Perrenoud, Marianne Enckell, Renaud Garcia)  ou de cette mouvance, de documents d’archives, d’une voix off et de petites animations rĂ©alisĂ©es par Hermann Mendez. Nous visiterons les lieux oĂč ces Ă©vĂ©nements se sont dĂ©roulĂ©s Ă  St-Imier, au Locle, Ă  La Chaux-de-Fonds, Ă  GenĂšve et Ă  Lausanne. Les reconstitutions auront pour dĂ©cors des habitations et des ateliers gardant l’aspect de cette pĂ©riode historique comme l’ancien ManĂšge de La Chaux-de-Fonds ou l’atelier d’horloger du musĂ©e paysan.

La sortie du film coĂŻncidera avec la commĂ©moration, le 15 septembre 2022, des 150 ans du congrĂšs de St-Imier, considĂ©rĂ© mondialement comme l’acte fondateur de l’anarchisme en tant que mouvement social distinct.

Le Jura libertaire est un film essentiel contant un passĂ© souvent oubliĂ©, parfois sciemment, et permettant de mieux comprendre le prĂ©sent, tout en mettant en avant les alternatives Ă  la sociĂ©tĂ© de consommation qui semble avoir atteint le paroxysme d’avant son dĂ©clin


Vous pouvez soutenir ce projet en envoyant vos dons (voir ci-dessous) avec la mention « Jura libertaire Â».

CAVE, CoopĂ©rative Audio Visuelle d’Entraide, Soleil 9, 2302 La Chaux-de-Fonds

Ccp 14-257996-2  IBAN : CH70 0900 0000 1425 7996 2  BIC : POFICHBEXXX

CoopĂ©rative CAVE, Audio Visuelle d’Entraide

La coopérative audio visuelle a pour but de faciliter la création artistique dans ce domaine et de développer cette industrie dans la région.

Pour y parvenir, la sociĂ©tĂ© acquiĂšre le matĂ©riel nĂ©cessaire (camĂ©ras, ordinateurs, lumiĂšres, accessoires) pour ses propres productions et pour celles de ses membres qu’elle loue Ă  des tarifs prĂ©fĂ©rentiels dĂ©finis par l’AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale.

Elle engage des personnes chargĂ©es de produire  ou d’accompagner des crĂ©ations cinĂ©matographiques, la gestion du matĂ©riel et des ressources.

Elle organise des formations dans le domaine de l’audio-visuel pour ses membres par des professionnels et par un systĂšme d’échange de savoirs.

Nous sommes persuadĂ©s que l’espace BEJUNE (Berne – Jura – NEuchĂątel) est un terreau favorable Ă  la crĂ©ation audio-visuelle.

Une coopĂ©rative dans ce secteur pourrait ĂȘtre un outil trĂšs utile pour le dĂ©veloppement  de cette industrie. Elle permettra notamment de   :

créer des emplois dans ce domaine.

former des professionnels.

diversifier le tissus industriel de la rĂ©gion et de diminuer les effets nĂ©gatifs des crises cycliques de l’horlogerie.

nous rĂ©approprier notre culture rĂ©gionale tout en apportant au niveau international notre contribution au patrimoine mondial de l’humanitĂ©.

potentiellement devenir une industrie d’exportation.

contribuer à constituer un environnement favorable au développement de société et de professionnels déjà actif dans ce domaine et à la création de nouvelles initiatives.

fournir du travail aux artistes de la région.

faire entendre notre voix.

fournir une expertise dans la création et le financement de projet de films.

Sa forme et ses possibilitĂ©s d’action dĂ©pendront des femmes et des hommes prĂȘts Ă  s’engager dans ce projet. Nous sommes donc Ă  la recherche de  personnes ayant des compĂ©tences dans les domaines de l’image, du montage, du son, du graphisme et de l’audio-visuel en gĂ©nĂ©ral. Toutefois toutes les personnes motivĂ©es par la coopĂ©rative sont les bienvenues.

Le statut de coopérative la protÚge des prises de contrÎle et des délocalisations. Elle est participative donc ouverte aux initiatives de ses membres et de ses travailleurs et travailleuses.

Les statuts ont été acceptés le 5 février 2017, la société a été inscrite au Registre du Commerce le 3 mai 2017.

Contactez-nous : CAVE, CoopĂ©rative Audio Visuelle d’Entraide, Soleil 9, 2302 La Chaux-de-Fonds par Michel NĂ©mitz, 032/ 941.35.35 (CoopĂ©rative Espace Noir le matin) 078/ 829.07.22, [email protected] .

Ccp 14-257996-2  IBAN : CH70 0900 0000 1425 7996 2  BIC : POFICHBEXXX

https://www.lacave.zone




Source: Groupe.proudhon-fa.over-blog.com