Après la mort de Franco (1975), le régime espagnol va maintenir un appareil policier et militaire semblable à celui du régime franquiste. Au cours de la « transition démocratique » espagnole, la signature des pactes de la Moncloa en 1977 entre le gouvernement espagnol et les partis politiques et syndicats sera refusée par la CNT (Confédération nationale du travail), ce qui va ouvrir la voie à une violente répression à l’encontre du mouvement anarchiste et libertaire.

En février 1978, douze libertaires sont arrêtés lors d’une rafle sur le territoire espagnol. C’est au cours d’opérations militantes que, notamment, Victor Simal et Bernard Pensiot seront appréhendés. Bernard sera arrêté à Barcelone le 4 février 1978, Victor, lui, sera arrêté à la frontière espagnole avec trois autres compagnons le 3 février 1978. Avant d’être incarcérés à La Model de Barcelone, ils seront durement torturés pendant trois jours lors des « interrogatoires » de la Guardia civil.

Myrtille présentera le film et animera la discussion



22 avril

Projection 19h, Cantine 21h30

LOCAL CAMARADE

54 BOULEVARD DÉODAT DE SÉVERAC TOULOUSE

https://camaraderevolution.org




Source: Iaata.info