Février 16, 2021
Par ZAD Du Carnet
321 visites


16 février : A 16h00, un huissier accompagné de 40 gendarmes mobiles est venu déposer une ordonnance d’expulsion de la Zad du Carnet et la lire à haute voix à l’entrée principale de la Zad. Après 20 minutes, les gendarmes et l’huissier sont repartis

15 février : un hélicoptère de la gendarmerie a survolé longuement pour la première fois depuis plus d’une semaine la Zad du Carnet. De nombreux contrôles routiers sont déployés dans les environs de la Zad du Carnet.

11 février : lors d’une visite à Nantes, interrogé par la députée Valérie Oppelt, Macron “a demandé la fermeté, c’est à dire une évacuation”.

10 février : un huissier de justice est venu aux deux points d’accès de la zad pour lire une ordonnance du tribunal judiciaire de Saint Nazaire indiquant que nous sommes expulsable dès maintenant (ordonnance datée du 5 février).

9 février : des informations nous parviennent nous indiquant que les risques d’expulsion de la ZAD du Carnet sont importants

4 février : devant la juge des référés du tribunal administratif de Nantes que les maires de Frossay et de Saint-Viaud ont demandé à l’Etat d’agir pour expluser la ZAD.
La juge des référés du tribunal administratif de Nantes doit rendre son ordonnance sous 10 jours.




Source: Zadducarnet.org