Octobre 18, 2021
Par Paris Luttes
303 visites


“Il n’est qu’un peu raciste : réintégrons-le !”

Dans l’affaire du groupe WhatsApp de policiers racistes (pléonasme ?) de Rouen, le rapporteur public a demandé l’annulation de la révocation du policier le “moins actif” du groupe. Il ne lisait pas tous les messages écrits et ne s’est dévoilé comme une ordure raciste que cinq fois. “les noirs, c’est le futur“, “c’est du travail de noir, les blancs, c’est autre chose“. Selon ce magistrat, ces propos ne sont pas suffisamment graves pour justifier une révocation…

Militariser les frontières, enfermer et ficher mieux

Gégé “Le Roquet” Darmanin est en tournée pour réaffirmer que, si, si, c’est bien lui le plus sérieux pour lutter contre l’immigration. Il a d’abord éructé à Calais samedi 9 contre l’Angleterre qui ne nous donne pas assez de thunes pour faire la chasse aux migrants. Pas un mot bien sûr, sur la mort, fin septembre, de Yasser, percuté par un camion en tentant la traversée ou sur le harcèlement constant opéré par la police, les tirs de LBD a bout portant… Les frontières, lui, Gégé il n’en a cure, et donc lundi 11 il était en Grèce, pour encenser les nouveaux camps dans lesquels sont parquées les personnes candidates à l’exil. Pour 43 millions d’euros, l’Europe finance des doubles-rangées de barbelés, des portails magnétiques, des caméras et miradors, et des algorithmes “smart” détecteurs de mouvement pour notifier instantanément de toute activité inhabituelle… Ceci pour compléter la panoplie sécuritaire qui intègre déjà des drones qui patrouillent en mer Égée pour faciliter les “pushbacks” (refoulements), au mépris du droit international…

La justice rejette le recours contre l’urbanisation du triangle de Gonesse

Une gare du Grand Paris en plein milieu des champs… pourquoi faire ? La justice semble ne pas se soucier de l’artificialisation des sols ou de l’autonomie alimentaire. Alors que des centaines de personnes ont manifesté le week-end des 8 et 9 octobre pour préserver les terres agricoles d’Île-de-France, les tribunaux avaient anticipé le jeudi précédent en rejetant le recours de 10 associations. Le représentant de l’une d’elles : “On veut gaspiller de l’argent public pour faire trois lignes de train CDG express pour les riches qui arrivent à Roissy, la ligne 17 nord qui ne dessert que des zones d’activités, aucune zone d’habitat… Les habitants de Gonesse sont à 6 kilomètres de la gare du triangle de Gonesse (…) Il n’y a rien qui justifie cette gare, elle est dans les champs, mais on s’entête à la faire.




Source: Paris-luttes.info