Février 17, 2021
Par Le Numéro Zéro
297 visites


Vous le savez, les besoins augmentent constamment et il est parfois difficile de fournir un colis alimentaire à chaque foyer que nous accompagnons, cela a notamment été le cas cette semaine. Pour pallier à ça, nous avons toujours besoin de dons, qu’il s’agisse de produits de 1re nécessité ou de dons financiers.

DONS FINANCIERS

- en espèces, directement sur les points de collecte

- par chèques à l’ordre de « Intercosmos – Brigades de solidarité »

Directement sur les points de collecte ou par courrier à :

Intercosmos / 56b rue Royet / 42000 Saint-Étienne.

- par virement bancaire à l’IBAN de l’association Intercosmos

FR76 1027 8073 2800 0205 2590 177

Merci a toutes et tous pour votre soutien et votre solidarité !

LA FEUILLE DE CHOU #1 : Pauvres, Parlons des Riches

Vous participez aux Brigades de Solidarité pour apporter votre aide et/ou en recevoir.

Pendant ce temps, un français nommé Bernard Arnault

est la troisième plus grande fortune mondiale. Il détient plus de 100 milliards d’euros. Pour obtenir la même richesse, il vous faudrait 277 778 ans en gagnant 1000€ par jour depuis votre naissance sans les dépenser, vous seriez alors né.e à l’apparition de l’homo-sapiens sur terre. A l’échelle mondiale, 2153 milliardaires possèdent plus d’argent que 60% de la population.

Pour réaliser cette démesure, si nous convertissons cela en secondes : 1 millier de secondes correspond à 17 minutes, 1 million de secondes à 12 jours et un 1 milliard de secondes à 32 ans ! Ces quelques chiffres permettent de comprendre l’indécence de cette richesse, sa disproportion, son injustice, sa folie.

Nous ne serons jamais milliardaires, nous ne toucherons jamais du doigt des sommes comme celles-là. Quand nous parlons de taxer les riches, nous ne sommes pas concernés et nous ne le serons jamais dans le système capitaliste !

Nous parlons seulement de répartir les richesses entre toutes et tous, pour une vie digne pour toutes et tous, et parce que nous participons toutes et tous à les créer. Il appartient à notre classe sociale de s’organiser pour résister aujourd’hui et récupérer demain l’argent que cette bourgeoisie a accaparé sur notre dos depuis des siècles.

Les Brigades de Solidarité sont une réponse du bas, par le bas, pour le bas. Où ce ne sont pas des personnes plus aisées qui viennent nous faire la charité. Où nous nous organisons nous-mêmes, entre personnes pauvres, pour défendre nos intérêts et nous protéger mutuellement.

Nous sommes bénévoles et bénéficiaires, nous sommes aidés et aidants, nous sommes la classe laborieuse qui s’organise. Mais ce n’est que la première étape car nous devrons ensuite organiser notre colère pour exiger notre dû : le partage du travail et des richesses en nous emparant des moyens de production.

Vous êtes nombreux et nombreuses à vouloir apporter votre pierre à l’édifice de la solidarité stéphanoise et nous sommes à la recherche de volontaires pour consolider nos équipes : organisation de collectes dans ou devant des supermarchés, recherche et récupération d’invendus et fins de marchés, préparation collective de repas, distribution de colis alimentaires, tenue des points de collectes et toutes autres idées.

Dans le cas où vous seriez motivé.e et intéressé.e pour rejoindre l’une de ces équipes, n’hésitez pas à vous manifester par retour de mail à brigades.solidarite chez gmail.com

SEUL LE PEUPLE, SAUVE LE PEUPLE !




Source: Lenumerozero.info