Samedi 14 septembre à Amiens, les syndicats CNT du Nord Pas-de-Calais et de Picardie organisent une journée de culture et d’éducation populaire, dont l’entrée est libre !

Au programme : salon du livre, conférence, retour sur luttes de la CNT, expo et concerts !
Avec le soutien du Collectif Alexandre Marius Jacob, avec la présence du groupe Georges Morel de la FA et du journal anar Le Poing

Programme en évolution :

13h00 : début de la fête de la CNT et interventions de militant-e-s sur leurs activités syndicales et leurs luttes.

14h30 : Conférence de Myrtille des Giménologues sur l’histoire communisme libertaire en Espagne (à lire l’article de René Berthier dans Le Monde libertaire de mai 2019. nldr) :
Au début des années trente, le mouvement communiste libertaire espagnol a focalisé en lui un immense espoir de révolution sociale auprès d’une partie du mouvement ouvrier. Et c’est en Espagne, en 1936-1937, que s’expérimenta – en certains endroits seulement – l’unique mise en pratique du premier objectif avancé par les courants révolutionnaires marxistes et libertaires depuis le XIXe siècle : l’abolition du travail salarié.
La genèse du processus qui a mené à ce début de sortie des rapports sociaux capitalistes nous fait remonter aux années 1868-1872, quand les idées et pratiques anarchistes en cours d’élaboration dans le creuset de l’AIT, puis de l’Internationale anti-autoritaire, se combinèrent avec le fond anti-étatiste, anticlérical et anticapitaliste d’une partie des classes populaires espagnoles.
Née en 1910, la Confédération nationale du travail (CNT) devint une organisation révolutionnaire anarcho-syndicaliste de grande amplitude sociale, même si en son sein une polarité émergea et s’installa durablement entre le « possibilisme » anarchiste et l’« intransigeance » révolutionnaire.
Ainsi après juillet 1936, une partie du mouvement collabora avec L’État bourgeois républicain, tandis qu’une autre expérimentait le communisme libertaire.

17h30 : Présentation du Mouvement d’Organisation de Base – MOB – par un camarade du syndicat Santé-Social-Education-Culture 59-62
Le MOB est un mouvement social Brésilien qui cherche, à partir de la mobilisation du peuple organisé, à se battre pour revendiquer les droits et les besoins immédiats du peuple, que ce soit dans l’éducation, la santé, la culture, le travail, etc.

20h00 : Concerts
Prince Ringard, punk, Bretagne
Les Rafistolés, ska/reggae, NP2C
Ginger Theory, reprises soul jazz, Picardie

Toute la journée :

Salon du livre, avec les maisons d’éditions et table de presse : Le Poing – presse libertaire, Chants D’orties, la revue JefKlak, l’asso Picardie Bouquin, et d’autres éditions à venir !

Exposition de Benoît Drouart

Bar et restauration végétarienne sur place

La fête se déroule Salle Valentin Haüy, l’entrée est libre, comme la société que nous voulons construire.


Article publié le 26 Août 2019 sur Monde-libertaire.fr