Juin 1, 2021
Par La Bogue
321 visites


Tout commence à la source !

Lundi 31 mai : journée inaugurale aux sources de la Vienne

Rendez-vous à 9 heures aux landes de Marcy : randonnée dans le sillage de la transhumance des troupeaux du Groupement pastoral « Mille Sonnailles » vers le site des sources de la Vienne (5 km de marche).

Rdv aux landes de Marcy : depuis Grand-Billoux (Peyrelevade), direction Marcy, se garer sur la première piste à droite et aller 300 m plus loin sur la gauche.

Inscriptions et renseignements au 06 13 88 07 91. Consulter le site du Syndicat la veille, un changement d’horaire pouvant avoir lieu en fonction de la météo…

Journée d’ouverture sur le site des sources de la Vienne entre Peyrelevade et Saint Sétier (19).

11h30 Présentation du Groupement Pastoral dont les brebis patûrent aux sources de la Vienne et de son action pour le retour du pastoralisme sur la Montagne Limousine puis présentation de l’action du Conservatoire des Espaces Naturels du Limousin (CEN).

Pic-nic sorti du sac.

13h30-18h : sur le site des sources de la Vienne :

Lecture de textes choisis de littérature et poésie limousine et occitane sur l’eau et la rivière par Bernat Combi.

Présentation du programme de la fête et lancement de l’enquête collective grandeur nature sur le bassin-versant : site accessible à pied depuis le carrefour entre la D21 – route entre Meymac et Felletin- et la D36 qui mène à Peyrelevade, pour les personnes avec des difficultés à marcher on peut y accéder par un petit bout de piste 300m plus loin sur la route en direction de Meymac juste en face de l’embranchement qui va à Sornac.

Lecture habitée et musicale de textes de Gary Snyder, poète, traducteur, penseur et écologiste américain qui a beaucoup écrit sur les bassins-versants par Swan et Anna Desreaux.

16h30 : concert en plein air de Farem Tot Petar ! trio de musique traditionnelle limousine à danser.

Farem Tot Petar en occitan : nous ferons tout péter !

Un concert qui se danse et un bal qui s’écoute où chant et instruments se conjuguent pour dynamiser les planchers, dynamiter les clichés et « far petar los pès » faire péter les pieds des danseurs de bourrée. Le répertoire s’appuie sur des collectes réalisées en Limousin et principalement en Creuse. Le chant, essentiellement en occitan, s’épanouit dans l’espace créé par les violons, l’accordéon et la mandoline…

La musique, concoctée à partir d’une connaissance approfondie des sources patrimoniales, est réjouissante, pétillante, surprenante, avec des clins d’œil facétieux vers d’autres genres musicaux. Les arrangements s’attachent à faire ressortir l’originalité des mélodies, la richesse du style de jeu, et l’aspect intemporel de cette musique qui lui assure une éternelle jeunesse.

Jean-Jacques LE CREURER : accordéon diatonique, violon.

Louise LE CREURER : violon, chant.

Vincent BRUSEL : mandoline, chant

Mardi 1er juin / Peyrelevade

14h30 : présentation de l’effacement du plan d’eau de Peyrelevade, premier plan d’eau d’envergure « effacé » pour restaurer le cours naturel de la Vienne. Enjeux, coût, étapes du retour de la Vienne dans son lit originel. Discussion sur l’impact des plans d’eau sur l’éco-système rivière dans le bassin-amont et présentations du programme « Sources en Action ». Quelles actions en cours pour la préservation de la rivière et de la ressource eau ?. Rendez-vous près du stade de foot de Peyrelevade.

Avec le PNR, la mairie de Peyrelevade et le groupe Eau du Syndicat.

17h Balade : boucle du camping de Peyrelevade jusqu’aux moulins de Chamboux, visite de ces deux moulins à eau traditionnels restaurés par l’association « La Pierre Levée » de Peyrelevade et retour vers le camping (RV au camping). Avec « l’Ecole Buissonnière », association de randonnée de Peyrelevade. Durée : 2h de marche (6km200), 1/2h de visite sur le site.

Mercredi 2 juin / Tarnac

9h30 : randonnée dans la haute vallée de la Vienne : ouvrages et anciens moulins entre le pont Deguillaume et la confluence entre la Chandouille et la Vienne. Présentation de la méthode de reconnaisance de cours d’eau de Sources et Rivières du Limousin.

Rendez-vous devant l’église. Avec l’Association de Recherche Historique et Archéologique de Tarnac (ARHA), Sources et Rivières du Limousin et le groupe Eau du Syndicat. 7 km – 3h30.

Inscription : 06 13 88 07 91.

13h : pique-nique sorti du sac au bord du plan d’eau de Tarnac.

14h : débat contradictoire autour du devenir (suppression ou aménagement ?) du plan d’eau de la ferme du Goutailloux (Tarnac), sur le ruisseau du May, affluent de l’Enclose qui se jette dans la Vienne sur la route de Rempnat. On visitera tous les points de vue et les impacts des retenues d’eau sur le cours de la rivière et le bassin-versant. Qu’en disent les paysans, les forestiers, les naturalistes, les pêcheurs, les grenouilles, les loutres, les truites ? Avec l’association CEPE, SRL et le CEN. Au Goutailloux, Tarnac.

15h30 : analyse du paysage à quoi ressemble la ressource en eau sur le plateau de Millevaches ? De tourbières en nappes, d’où vient, où passe, où s’en va l’eau qui irrigue ce petit pays ? (A la ferme du Goutailloux).

9h30-16h : ateliers découverte du milieu aquatique et activités créatives pour les enfants et les parents autour du plan d’eau municipal de Tarnac.

Inscription : 06 13 88 07 91.

16h30 : goûter conclusif à la ferme du Goutailloux : projection de sujets de TéléMillevaches sur le bassin-versant de la Vienne.

Jeudi 3 juin / Gentioux

Le rôle des tourbières sur le bassin-versant (approche naturaliste de l’écosystème rivière).

Départ de la ferme de Lachaud (Association le Champ des possibles).

9h30 : présentation en salle : les tourbières, caractéristiques, intérêt écologique, conservation.

10h30 : sortie lecture de paysage. Les tourbières dans les paysages du plateau de Millevaches : changements de pratiques, changements de milieux, changements de paysages.

14h : sortie découverte des tourbières. Quels sont les habitats et les habitants des tourbières ? Découverte de la faune et de la flore spécifiques de ces milieux fragiles et contraignants.

Inscription souhaitée (jauge maximum à 25 participants). Réservation au 06 48 15 47 20 ou [email protected]

Jeudi 3 juin / Lacelle

14h : présentation de récits naturalistes, médiévaux et d’habitantes et d’habitants, glanés suite à la création d’un sentier artistique autour de la rivière de Lacelle (avec la Mairie et l’Amicale Mille Feux). Observations sur le ruisseau de Lacelle et échanges avec un pêcheur : comment, au fil du temps, les interventions humaines (agriculture, sylviculture, hydroélectricité) ont participé à la dégradation du milieu et comment les restaurer ?

16h : dégustation des eaux. Amenez chacun.e un échantillon d’un litre de l’eau du robinet de votre commune. à quel point notre eau commune subit-elle un traitement différent d’un village à un autre ?

Vendredi 4 juin / Saint Martin Château

10h « Balade des Planches » au départ de l’Auberge de la Cascade et jusqu’à la Cascade des Jarrauds avec l’association Éclats de Rives, créée en 1994 par des habitants de Saint-Martin dans l’urgence de sauvegarder des ponts anciens menacés par la vidange du lac de Vassivière. L’association a restauré le patrimoine rural de la vallée et retrouvé le tracé ancien des chemins pour les remettre en état. La balade va jusqu’à la Cascade des Jarrauds qui permit électrification de Bourganeuf à la fin du XIXe siècle.

Balade par petits groupes, plusieurs heures de départ possibles en fonction du nombre de personnes intéressées.

Inscription : 05 55 64 74 27.

Vendredi 4 juin / Rempnat

16h30-18h : petite balade commentée en bord de Vienne autour du Rocher du Sauvage point de jonction entre les trois départements. Discussion autour des de la fonction de corridor écologique du bassin-versant et observation de la ripisylve. La rivière comme corridor écologique, du rôle des arbres dans la préservation de la ressource en eau et de la biodiversité avec Hervé Coves, ingénieur agronome, spécialiste des mycorhizes et d’agro-écologie et l’association CEPE.

Inscription : 06 13 88 07 91.

Samedi 5 juin / De Saint-Denis des Murs à Saint-Léonard de Noblat

14h : descente en kayak de la Vienne, entre St-Denis des Murs et St-Léonard de Noblat. Rendez-vous à Saint-Léonard, au camping de Beaufort. Retour au même endroit vers 17h30.

16 personnes maximum, sur réservation. Âge minimum : 8 ans. Apporter des chaussures fermées et des vêtements qui peuvent se mouiller. Prix libre.

Réservation par mail auprès du Club de kayak d’Eymoutiers : [email protected]

Samedi 5 juin / Peyrat-le-Château

15h : La ferme des Ânes est blottie au bord de la Maulde. Partons en balade avec les ânes au fil de la rivière. Les enfants (3-8 ans) peuvent monter sur le dos de l’animal. Rendez-vous à 15h à la Ferme des Ânes de Vassivière, Champseau, Peyrat-le-Château.

Retour vers 17h. Informations / inscriptions : [email protected] 05 55 69 41 43

Samedi 5 juin / Faux-la-Montagne

15h : valoriser les eaux usées ? Les eaux usées de la maison ne sont pas juste un déchet ! Comment en faire une ressource ? Moins polluer, mieux traiter, réutiliser les eaux traitées au jardin ou dans la maison, valorisation agricole des urines… les usages et la réglementation changent. Visite et discussion sur les alternatives actuelles ou en devenir : toilettes sèches à lombricompost, recyclage et arrosage avec ses eaux ménagères, valoriser l’urine au jardin, phyto-épuration, pedo-épuration… à l’écoquartier de Faux. 20 personnes maximum.Contact : 06 86 81 18 48

[email protected]

Samedi 5 juin / Eymoutiers

18h : film La ligne de partage des eaux en présence du réalisateur, Dominique Marchais. Au cinéma Jean Gabin d’Eymoutiers. Tarif : 6 et 5 euros.

Dimanche 6 juin / Faux-la-Montagne

10h-12h30 : Comment l’eau arrive au robinet ? Présentation d’un cas concret : l’adduction d’eau à Faux-la-Montagne. Rendez-vous dans la cour de l’école pour une présentation du fonctionnement de l’eau potable sur notre secteur. Puis balade pour aller visiter le château-d’eau du bourg. Avec la Mairie de Faux.

Cette visite préludera au débat du mercredi 9 à 18h à La Villedieu.

Contact : 06 78 51 72 97.

Dimanche 6 juin / Tarnac

15h : à la recherche de la memòria de l’aiga, la mémoire de l’eau…

Une enquête menée en occitan auprès des derniers acteurs de la civilisation rurale pour porter témoignage d’un pan de mémoire technique et linguistique de la montagne limousine : las levadas, la torba, los molins, l’aiga dins lo vialatges…

Rendez-vous au Magasin général.

Lundi 7 juin / Eymoutiers

14h30 : randonnée de Charnaillat à Eymoutiers en suivant la rivière. Historique de la centrale hydro-électrique de Charnaillat et commentaire ornithologique le long du ruisseau.

16h30 à Eymoutiers, au Pré Lanaud, discussion autour du projet municipal de micro turbine hydro-électrique sur d’anciens biefs sur la Vienne. Les micro-centrales hydro-électriques une piste pour l’autonomie énergétique locale ou un nouveau péril pour l’écosystème de la rivière ? Quels compromis possibles ?

Avec la Mairie d’Eymoutiers, le groupe Eau du Syndicat, SRL.

Lundi 7 juin / Eymoutiers

17h30 : discussion aux jardins partagés d’Eymoutiers, en bord de Vienne, avec présentation de l’initiative qui a 10 ans en 2021.

Mardi 8 juin / Saint-Amand-le-Petit

10h : Impact des élevages bovins sur le chevelu de la rivière, ferme du Bos Luguet. Comment la conduite du troupeau permet de protéger les zones humides et quel accompagnement peut apporter le CEN (Conservatoire des espaces naturels). Bos Luguet, à St-Amand-le-Petit. Contact et inscription : 06 95 77 15 88.

Mardi 8 juin / Faux-la-Montagne

15h : présentation du barrage de Faux et de l’usine hydro-électrique, puis discussion sur les enjeux de « l’ouverture à la concurrence » des barrages, entre destruction du service public d’électricité et éventuelle opportunité de réappropriation de la question énergétique par les habitants. RV à l’usine de Plazanet sur le Dorat. Avec la Mairie de Faux, le Syndicat de la Montagne et la CGT-énergie.

Mardi 8 juin / Peyrat-le-Château

18h30 : flm Barrages : l’eau sous haute-tension, suivi d’un débat : Privatisation des barrages, quelles conséquences ? Tarif : 3,50 euros.

Au cinéma de Peyrat-le-Château.

Mercredi 9 juin / La Villedieu (mairie)

14h : Eau et sylviculture intensive : quelles atteintes à ce bien commun indispensable ? Avec le développement de la sylviculture intensive sont apparues de nouvelles formes de contraintes sur la ressource en eau et sa qualité. De la destruction des ruisseaux à la pollution diffuse, de l’impact sur la biodiversité aquatique à l’acidification des sols, la situation ne cesse de s’aggraver dans un contexte général de sécheresses saisonnières devenues courantes et de laisser-faire comme seul moyen de régulation. Une balade à proximité de coupes rases récentes nous permettra de constater les multiples impacts de l’activité forestière industrielle sur la ressource en eau : de la plantation à la récolte du bois. Elle sera suivie d’un temps d’échange avec un groupe d’habitant-es mobilisé dans l’achat collectif de parcelles forestières. Cette initiative s’inscrit dans l’idée de réactiver l’esprit des communs sur la Montagne limousine et de défendre un autre rapport à la forêt devenue aujourd’hui une composante indissociable de nos milieux de vie. Avec les groupes Forêt et Agriculture du Syndicat et le Réseau pour les Alternatives Forestières.

Mercredi 9 juin / La Villedieu (mairie)

18h : Débat sur la gestion de l’eau potable : souhaitons nous conserver la gestion de l’eau ? Comment s’y prendre à l’heure ou la loi favorise les regroupements et la délégation au privé ?

Contact 06 78 51 72 97.

Mercredi 9 juin / Eymoutiers

14h-18h : Fabrication et mise en place de moulins sur la Vienne avec l’association La Courte Échelle (atelier parents/enfants). Rendez-vous au Pré Lanaud. Contact : 07 66 74 74 70.

Jeudi 10 juin / Nedde

14h : Rencontre et discussion avec les représentants de l’EPTB (établissement public territorial de bassin de la Vienne) et du programme Sources en action.Quels sont les intervenants sur les bassins-versants qui s’attachent à la préservation du milieu et de la ressource, quelle place pour les habitants dans ces dispositifs institutionnels ? Quel pouvoirs pour prévenir les atteintes multiples à l’équilibre fragile de l’éco-système rivière ? Quel partage de la responsabilité environnementale ?

Avec l’EPTB Vienne, le PNR, SRL, Corrèze Environnement et le groupe Eau du Syndicat).

Au camping communal en bord de Vienne.

Vendredi 11 juin / Gentioux

14h : Assemblée mensuelle du Syndicat de la Montagne limousine : une bonne occasion pour mieux connaître le Syndicat.

A La Renouée (dans le bourg).

16h30 : Rencontre informelle avec les groupes invités de l’aval du bassin-versant, qui interviendront le lendemain lors de la journée de clôture de la Fête.

Samedi 12 juin / Journée de clôture / Nedde

10h : Comment s’organiser à l’échelle des bassins-versants ? Rencontres avec différents groupes ou luttes qui s’organisent à ces échelles (Bassines Non Merci, Loire-Vienne Zéro Nucléaire, Les Gammarres, collectif pour la restauration d’un ruisseau côtier à Marseille, …)

Restauration sur place en plein air.

14h30 : Après-midi de synthèse des débats et Assemblée des habitantes et habitants du bassin-versant : comment agir demain pour préserver nos ressources communes ? Quelles suites donner à ce premier volet de l’enquête sur l’eau dans la Montagne Limousine ?

Au camping communal.

https://syndicat-montagne.org/date/fete-du-chevelu-de-la-vienne-du-31-mai-au-12-juin/

Le programme déplié à la radio :

http://radiovassiviere.com/2021/05/la-fete-de-leau-enquete-populaire-dans-le-chevelu-de-la-vienne/




Source: Labogue.info