L’Union local CGT, le Cercle de l’Harmonie et le collectif soutien migrant.es 13 / Al Manba organisent une soirée festive des solidarités avec les 80 exilé.es du Prahda de Gémenos, et tous les exilé.es qui voudront venir évidemment ! Vendredi 27 avril à 18:00, Le Cercle de L’Harmonie, 12 Cours Beaumont, 13400 Aubagne.

COLLECTE // DÉBATS // SPECTACLE // CONCERTS // REPAS

>>>>>>>>>>>>>>>>> DÉTAILS

Loin d’être des centres d’accueil, les Prahda (il y en a 62 sur le territoire français, dont deux dans le 13 avec un centre à Vitrolles) sont d’anciens Hôtel Formule 1 rachetés par l’État et mis en gestion par l’association ADOMA (ex-Sonacotra) pour y assigner les migrant.es dit.es « Dubliné.es ». L’État français et ses préfectures prennent prétexte des empreintes prises de force ou par ignorance à la descente des bateaux dans les ports italiens notamment pour renvoyer la responsabilité des demandes d’asile sur l’administration italienne, pays dont le système d’asile est notoirement totalement défaillant, et sans vergogne pour expulser vers les pays d’origine. Ainsi, les semaines et mois d’attente au Prahda de Gémenos, antichambre de l’expulsion, se déroulent dans des conditions d’isolement, de misère et d’angoisse. L’offre d’Adoma est tellement low-cost qu’il n’y a ni nourriture, ni cours de français, ni assistance juridique et aucune animation. Pire, les exilé.es se voient ponctionné.es 164 €/mois sur leur maigre allocation pour payer le « logement » ! Trois employés s’occupent d’ouvrir le centre la journée, et d’y vérifier que les résident.es assigné.es à résidence pointent à la gendarmerie d’Aubagne tous les mardis, en attendant le billet d’avion.

Loin de se laisser faire, les résident.es des Prahda manifestent régulièrement leur refus de ce système concentrationnaire et leur souhait que leur droit de demander l’asile soit respecté. Marche Vitrolles-Marseille en octobre dernier, campement devant la Préfecture au mois de décembre, plainte collective contre l’Italie…

Dans ces conditions, se rencontrer, échanger, connaître les situations et les possibilités d’agir, tel est le sens ce cette grande fête de solidarité : spectacle, repas, débat, nouba. Voilà le programme ! Une collecte sera organisée sur la base des besoins exprimés par les résident.es. Et nous réfléchirons ensemble sur le sens et les pratiques que nous souhaitons donner au mot « accueil », sans conditions et sans frontières.

>>>>>>>>>>>>>>>>> PROGRAMME

18h – Collecte

19h – Spectacle « LOPANGO » de Fabrice NADET

20h – Repas (prix libre)

21h – Débat (Stop Dublin ! Stop Expulsions ! Comment aider ? Comment agir ?

22h – Concerts : Oups + Rouge Gorge

>>>>>>>>>>>>>>>>> COLLECTE

LES BESOINS :

Pratiques : Téléphone, Clé USB, Vélo


Alimentaire

À remettre le jour même : Oignons, œufs, chocolat, bonbons
Jusqu’au 27 avril au cercle : Boites de tomates concassées, boites d’haricots rouge ou pois chiches, boites de thon ou de sardines, huile, riz, pâtes, autres conserves

Vêtements : Pas de besoin urgent
Demande spéciale : maillots et chaussures de sport

Jeux, musique et livres :

Jeux de table, en bois, de société, de cartes… Musique : guitare, percussions ou tout autre et matériel hifi (lecteurs, enceintes…) Livres : tout le monde ne maitrise pas le français donc en langue espagnol ou anglais bienvenus Sport : ballons de foot, basket, set de badminton, pétanque, jokari…

Lieux de dépôt Cercle de l’Harmonie Bourse du Travail Secours Populaire Local syndical cgt des territoriaux Aubagne.